RDC/Kinshasa/stade municipal de Bandalungwa: Visite d’inspection du ministre national des Sports ce lundi 31 mai

Celcom du Bourgmestre

Dans l’agenda du ministre des Sports, Serge Nkonde, il a été programmé lundi 31 mai 20121 une visite d’inspection en ce début de semaine des trois stades.
C’est au pas de charge qu’il s’est rendu à Barumbu en visitant celui débaptisé du nom de Bonga-Bonga, de Matété (Jean Kembo) et de Bandalungwa (Ngoma).
Si les deux précités érigés dans le cadre du Projet de construction des stades municipaux (Prostam) initié en 2014 sont bel et bien opérationnels, le tout dernier a toujours donné du souci aux résidents de cette commune qui ont pensé avoir été laissé pour compte.
Accueilli par le bourgmestre Bayllon Thierry Gaibene, le patron du sport congolais s’est imprégné de l’état d’abandon dans lequel se trouve cette infrastructure communautaire qui aurait dû bénéficier de la manne dégagée en ce temps-là.
La nature ayant horreur du vide, cet endroit présente une physionomie d’un espace abandonné avec une verdure qui a sauvagement poussé. Une entreprise italienne à qui a été confiée la réalisation des travaux a dû mettre la clé sous le paillasson en levant finalement le pied sur ce chantier.
Se faisant expliquer ce qui est prévu par cette réhabilitation, le ministre Serge Nkonde s’est montré visiblement réceptif et attentionné dans l’espoir de donner une suite favorable aux desiderata des habitants de Bandalungwa dont le chef de la rue longeant le stade a transmis leurs profondes préoccupations à ce propos.
Sa présence sur ces lieux, comme l’a souligné le ministre des Sports, n’est qu’un signe de la prise en compte de cette infrastructure dans le cadre de prochaines échéances dont la plus immédiate est l’organisation des Jeux de la Francophonie en 2022.
Même si beaucoup arguent que les hommes se succèdent à la tête de ce ministère sans que les choses ne bougent d’un iota, ils devront prendre leur mal en patience en s’accrochant à l’espoir. Pour voir leur souhait aller rejoindre le paradis des prières exaucées.
De son côté, le bourgmestre de Bandalungwa soutenu par l’Assemblée provinciale de Kinshasa a toujours montré l’intérêt de restaurer le stade municipal qui n’attend que l’aménagement de son aire de jeu pour le football, d’un stadium avec tribune et gradins de 1000 places pour les disciplines telles que le basket, le volley et le hand. Croisons simplement le doigt en acceptant l’augure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *