RDC/ UNPC: Sylvain MUKENDI transmet aux journalistes du Kasaï Central les connaissances sur l’éthique et déontologie journalistique

Par Obed BISIDI

Saisissant l’occasion de son séjour dans la province du Kasaï Central, Sylvain MUKENDI président adjoint de la commission de formation à l’UNPC a transmis aux journalistes de cette province les connaissances sur l’éthique et la déontologie de la profession de journaliste en RDC qui semblent être ignorées par beaucoup des chevaliers de la plume.

Au cours de la matinée d’échange qui était organisée le jeudi dernier 26 Août à Kananga, Sylvain MUKENDI a exhorté les journalistes au respect de l’éthique et déontologie du métier d’informer et de former. Il a invité ses confrères à éviter de confondre la ligne éditoriale au militantisme politique.

« La presse ne doit pas confondre les valeurs et la ligne éditoriale avec le militantisme politique ou la défense des intérêts particuliers et partisans de n’importe quelle nature » a-t-il déclaré à son auditoire composé de ses confrères de la province du Kasaï Central.

Il a dans cette optique rappelé aux confrères ayant pris part dans cet atelier que l’Union Nationale de la presse Congolaise par le biais de son président Gaby KUBA et de son président de la commission de la formation Jeanric UMANDE pense intensifier une série des ateliers dans les provinces en vue de permettre aux chevaliers de la plume des provinces de prendre connaissance des règles qui régissent la profession. L’UNPC veut agir ainsi en amont pour éviter et prévenir les aléas dont sont victimes les journalistes dans la pratique de la profession.

Sylvain MUKENDI a profité de cette occasion pour insisté et interpellé son auditoire sur la personne qui doit avoir la qualité de journaliste. C’est donc, selon sa déclaration, que la personne que l’UNPC octroie cette qualité par la délivrance d’une carte de presse nationale de validité annuelle renouvelable.

Il confirme que l’appartenance à l’UNPC préserve les vrais chevaliers de la plume des moutons noirs se comportant en mercenaires. Également, il fait savoir que cette appartenance à l’Union fait que le journaliste soit réprimer par la corporation et jouir de son assistance en cas des poursuites suite au délit commis dans la pratique de la profession comme définit dans la loi n°96-002 du 22 juin 1996.

Sylvain MUKENDI en speaker de la matinée a conclu en invitant les journalistes à s’investir dans la logique de la commission de la formation de l’UNPC pour le respect de l’éthique et déontologie journalistique.

La matinée fut à la satisfaction de tous et particulièrement du président sectionnaire provincial de l’UNPC Adely KABASUBABO qui a appelé ses confrères de la province dans la mise en pratique des connaissances que Sylvain MUKENDI a mises à leur disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *