RDC/LOMAMI:JED s’insurge contre la fermeture non justifiée d’un média par le gouverneur de province intérimaire

Par Johnny KASONGO

La Radio « Tokomi wapi », (ce qui se traduit par « Où en sommes-nous ? ») émettant à Kabinda, chef-lieu de la province de Lomami, a été suspendue jeudi 3 février 2022 sur ordre du Ministre provincial de la Communication, Jean-Hilaire Kazadi Mutambayi, assurant l’intérim du gouverneur de province en mission à Kananga.

Dans sa lettre de suspension adressée au Directeur des Programmes de cette radio et dont plusieurs copies pour information ont été adressées, notamment, au Président de la République et à l’instance de régulation des médias (CSAC), Jean-Hilaire Kazadi Mutambayi motive sa décision par le fait du « dérapage tendant à troubler l’ordre public en province par les émissions prêchant le tribalisme, tenue de propos discourtois à l’endroit des autorités locales et nationales, attitude entretenant la confusion entre ethnies ». Le Gouverneur intérimaire précise que cette suspension vise à préserver la paix et la sécurité dans la province de Lomami, avant d’enjoindre à la Police nationale de faire exécuter sa décision.

Sans entrer dans le fond de ces graves accusations contre ce média appartenant à un député national proche du pouvoir, JED constate que l’autorité provinciale n’a donné aucun fait précis à l’appui de ses accusations de « trouble à l’ordre public », ni le nom de l’émission incriminée.

JED s’insurge donc, contre cette fermeture non justifiée d’un média par une autorité politique qui n’en a ni qualité, ni compétence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *