RDC/ Entrepreneuriat : Pascal KANIK modèle de la jeunesse congolaise dans le monde des affaires

Par Obed BISIDI

Dans une république où tout le monde cherche encore comment se positionner et avoir un gagne pain, le travail devient une quête difficile à vite trouver et ce, malgré les compétences et les aptitudes que l’on peut avoir.

Se retrouver cadre dans une institution bien établie et avec une rémunération vitale devient de plus en plus une quête dure que beaucoup ne gagne que grâce à des relations par des « branchements ». L’appel à la candidature dans un état comme le Congo où le taux de chômage est fort galopant est une réalité qui est oubliée et d’autres part n’existe que par simple formalité.

Pascal KANIK alors qu’employé dans l’un des prestigieux réseaux de télécommunication en RDC, Vodacom RDC, se décida de quitter ce travail avec tout le confort que nombreux louerait et chercherait à conserver pour se lancer dans l’entrepreneuriat.

La détermination et la ferme conviction d’une réussite certaine étant son leitmotiv, Pascal KANIK devient son propre patron attiré par la ferme volonté de faire de ses rêves une réalité dans un Congo de tous les risques. Le voyage de cet entrepreneur atypique avec sa start-up commence en 2017 et il choisit de la baptiser « SCHOOLAP », une plateforme éducative adulée aujourd’hui par les opérateurs du système éducatif.

Il est à croire que les années qui ont suivi sa démission de chez Vodacom RDC et le lancement de sa propre entreprise, Pascal KANIK a eu à traverser une période sombre à laquelle la persévérance et la détermination ont pu faire de sa personne et l’œuvre de son esprit un succès.

Les résultats de ses risques et son travail acharné du jour le jour pendant plus de 3 ans se font aujourd’hui savourer et son entreprise SCHOOLAP se présente aujourd’hui pour un succès rémunérant et intéressant plus d’un congolais étant l’unique plateforme de l’éducation qui diffuse les contenus pédagogiques de l’enseignement maternel, du primaire, secondaire et techniques structurés conformément au système éducatif congolais et qui prend en compte les écoles, les universités, les centres de formation et les écoles professionnelles.

C’est aujourd’hui à la grande satisfaction de son initiateur et propriétaire, Pascal KANIK, que l’entreprise SCHOOLAP vient à connaître le respect et l’intérêt de son ancien employeur, Vodacom RDC, comme partenaire et d’ailleurs pas le premier et l’unique pour son produit e-diplome.

Porté à repousser les limites et à relever les défis qu’imposent une société congolaise en quête des repères avérés, Pascal KANIK est un modèle idéal pour la jeunesse congolaise car la réussite ne réside pas seulement dans le travail au sein d’une institution déjà bien établie, mais il explique à travers son parcours de combattant qu’entreprendre pour se créer une autonomie financière et indépendance d’esprit permet à l’homme d’aller vers le succès.

Pascal KANIK enseigne au travers de son parcours que seule l’idée ne suffit pas pour réussir. Le risque, l’endurance, la détermination et la persévérance sont les secrets d’un succès dans l’entrepreneuriat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *