RDC : ‹‹ la menace de la dissolution de l’Assemblée nationale est un « chantage odieux » ». Lisanga Bonganga

Malocy Mpika

Lisanga Bonganga, porte-parole de la Dynamique pour une sortie de crise (DYSOC), a dénoncé ce mardi 08 décembre 2020, que la menace de dissoudre le parlement par le chef de l’État n’est qu’un chantage.*

‹‹ La menace du Président Félix Tshisekedi, brandie aux députés nationaux, de dissoudre l’Assemblée nationale est un « chantage odieux » », dénonce-t-il.

Il affirme que cette intimidation n’honore pas la fonction présidentielle.

« Le Président Félix Tshisekedi pousse le pays vers un saut dans l’inconnu. Il laisse ainsi la population dans une situation d’incertitude et de désespoir en cette fin d’année », regrette-t-il.

Signalons que cette réaction fait état du dernier discours tenu le dimanche 06 décembre 2020 dernier, dont le chef de l’État a prédit de dissoudre le parlement au cas où les députés refuseront de travailler avec l’Union sacrée.

Lisanga Bonganga. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *