RDC/METPS/OIT:La ministre Claudine Ndusi rassurée de l’accompagnement et du soutien de l’Oit

Kinshasa, 11/07/2021

Les questions relatives au monde du travail en Rdc, notamment l’emploi des jeunes,la formation professionnelle,le dialogue social entre les organisations syndicales, patronales et partie gouvernementale,la protection sociale et la mise en œuvre des normes internationales du travail ratifiées par la Rdc ont été évoquées au cours d’une séance de travail de plus de deux heures que Mme Claudine Ndusi M’Kembe, Ministre nationale de l’Emploi,Travail et Prévoyance Sociale (Etps),a eu, samedi 10 juillet 2021,en son cabinet de l’Immeuble du gouvernement avec Mme Aminata Maiga,

Représentante de l’Oit dont le bureau pour 6 pays(Angola,R.d.Congo, République du Congo,Rca, Gabon et Tchad)est basé à Kinshasa, arrivée fin mandat de sa mission.

Au sortir de cette audience, l’ancienne patronne de l’Oit en Afrique Centrale qui, désormais,va diriger dès le mois prochain, l’équipe technique de travail décent pour l’Afrique centrale basée à Yaoundé au Cameroun,a déclaré qu’elle a rendu une visite de courtoisie,de manière formelle, à la ministre de l’Emploi avec laquelle elle a bien travaillé durant 7 ans et demie depuis qu’elle est en Rdc dans sa fonction précédente (DGA de l’Inpp)et elle en a profité pour faire le point de différents dossiers entre l’Oit et la Rdc.


« Je me réjouis du fait qu’elle soit élevée à cette importante position de ministre qui est critique pour le développement social du pays », a-t-elle indiqué, avant de faire savoir que le secteur du travail et de l’emploi constituait un secteur prioritaire qui touche directement,non seulement à la vie des travailleurs,mais aussi,de nombreuses familles. Elle a,par ailleurs, déclaré,je cité: »Elle (Claudine Ndusi)a une très grande et lourde responsabilité. Nous lui avons rassuré de l’accompagnement et du soutien de l’Oit ».

Pari gagné pour la guerrière expérimentée Claudine Ndusi,qui s’est lancé dans le lobbying international auprès des partenaires sociaux bi et multilatéraux depuis son arrivée à la tête de ce méga ministère et qui tient, coûte que coûte, à matérialiser, sans faille,les priorités du gouvernement Sama Lukonde dans son secteur selon la vision managériale du Président Félix Antoine Tshisekedi, »le peuple d’abord », visant l’amélioration des conditions sociales des congolais.

CELCOM CAB METPS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *