RDC:Le phénomène « fille de sa mère » bat son record dans les internats du grand Bandundu

Par oscar Lukusa

Beaucoup de parents préfèrent envoyer leurs enfants dans des Internats, loin des familles afin qu’ils acquièrent une éducation correcte et la discipline dans un milieu étrange, autre que le leur.
Ce cadre éducationnel soit-il, sensé forger les enfants se lance dans une lettargie et ne répond pas favorablement aux soucis multiples des parents.
Tel est le cas du Lycée Kukikana dans le territoire de Fatundu, province de kwilu, le phénomène fille de sa mère est fréquemment pratiqué par les élèves de ce lycée.

Comment ça se passe ?

Les élèves ( filles) s’aiment entre elles, celles étant dans des classes montantes tombent amoureuses de leurs inférieures, elles les invitent dans leur dortoir et font le rapport sexuel comme ça se fait entre homme femme.
Une ancienne élève de ce lycée s’est confiée à la rédaction de flashinfoplus.com pour dénoncer cette pratique et lancer un cri d’alarme aux autorités scolaires de cette contrée de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que cette pratique cesse.
Cette ressortissante du lycée kukikana alerte :
« Cette pratique m’a laissé aujourd’hui avec quelques séquelles, je supporte difficilement être en relation avec un homme, j’étais fille de ma mère depuis la deuxième année du cycle d’orientation dans ce lycée lorsque je suis arrivée en sixième des humanités, j’ai commencé à le faire aussi avec celles des classes inférieures, aujourd’hui j’en souffre terriblement, les responsables peuvent aider à prendre des mesures idoines », a-t-elle fait savoir.

Soulignons que selon les informations à notre possession, les religieuses seraient aussi pour quelque chose dans cette honteuse pratique.

(Nous y reviendrons…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *