RDC:Le Sénat n’a pas rejeté la demande de la levée des immunités de Matata Ponyo (Modeste Bahati)

Par Oscar Lukusa

Le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo a, au cours d’une activité scientifique ce samedi 15 mai 2021 au CEPAS dans la commune de la Gombe où il était invité pour procéder au baptême du livre du professeur Mukonde intitulé « Droits, libertés et devoirs de la personne et des peuples en droit international africain », fait une mise au point sur le dossier Matata.

Sans aller par le dos de la cuillère, Modeste Bahati Lukwebo a affirmé haut et fort que la chambre haute du Parlement n’a pas rejeté la demande de la levée des immunités parlementaires du sénateur Matata Ponyo, comme l’ont affirmé plusieurs médias vendredi dernier.
Cette déclaration de Modeste Bahati vient encore éclairer les lanternes,

« Nous étions devant une discussion, un débat juridique. Les uns disant qu’au moment des faits il était premier ministre, donc il est justiciable devant la Cour constitutionnelle, et si tel est le cas quelle est la procédure (…) D’autres disent pour le moment il n’est plus premier ministre. Que faire ? En tant que sénateur, il est justiciable devant la cour de cassation. Ne serait-il pas mieux que ce soit la Cour de cassation ou le procureur général près la Cour de cassation qui nous saisisse ? En plus, on a constaté qu’on nous écrive toutes les deux chambres à la fois, comme si nous étions en congrès. Donc, le débat nous a amené à dire qu’on doit écrire au procureur général près la Cour Constitutionnelle pour qu’il nous éclaire davantage. Mais les récupérateurs ont vite enflé, en disant qu’on a rejeté la demande de levée des immunités. Il n’en est pas le cas. Nous n’en sommes pas encore là. On n’est même pas encore arrivé à constituer la commission. Mais vous voyez la faute, c’est les médias surtout quand ils sont manipulés », a déclaré Modeste Bahati.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *