Projet de développement urbain « Kin-Elenda » : la RDC et la Banque mondiale signent un accord de financement

Par Par Dan Kalala Kalambay

L’accord de financement du projet de développement multisectoriel et de résilience urbaine de Kinshasa « Kin-Elenda », a été signé officiellement ce mercredi 12 mai 2021, entre l’Etat congolais représenté par le ministre d’Etat en charge de l’Urbanisme et habitat, Pius Muabilu Mbayu Mukala, le ministre d’Etat en charge des Infrastructures et travaux publics, Alexis Gizaro Nuvunyi, le ministre des Ressources hydrauliques et électricité, Olivier Muenze, le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila et le directeur des opérations de la Banque mondiale, Jean-Christophe Carret.

Ce projet financé par l’Association internationale de développement (IDA), va allouer un fonds de 500 millions de dollars américains, avec un prêt un concessionnel de 250 millions et le reste un don de 250 millions consentis par la Banque mondiale au profit de la République démocratique du Congo.

Ainsi, l’objectif de ce grand projet vise à transformer et de faire de la ville de Kinshasa, la plus grande mégapole du monde et également de permettre le renforcement de capacités institutionnelles de gestion urbaine ainsi que l’amélioration à l’accès aux infrastructures et aux services.

Le projet « Kin-Elenda » va ouvrir également des perspectives socio-économiques à la population kinoise.

« Kin Elenda contribuera à changer le quotidien des Kinois par les investissements qu’il réalisera à travers toute la ville », a affirmé Jean-Christophe Carret, directeur des opérations de la Banque mondiale pour la République démocratique du Congo, le Burundi, l’Angola et Sao Tomé-et-Principe.

Et d’ajouter que : « Je pense notamment au renforcement des capacités de production d’eau au site d’Ozone, l’amélioration du réseau de distribution d’eau, la protection des installations de la SNEL contre les inondations et les érosions, la réhabilitation du centre d’enfouissement technique à Mpasa et la construction de la première station de traitement des boues de vidange pour la ville », a-t-il ajouté.

Lors de son mot de circonstance en qualité de président du Comité d’orientation stratégique du projet Kin-ELENDA, le ministre d’Etat en charge de l’Urbanisme et habitat, Pius Muabilu Mbayu Mukala a salué cet appui de la Banque mondiale pour le financement de ce grand projet.
Pour le patron de l’Urbanisme et habitat, le projet Kin-ELENDA est une première qui va transformer la ville de Kinshasa grâce à l’appui de la Banque mondiale.

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka voit en ce projet multisectoriel, salvateur qui touchera et soulagera la souffrance de la population kinoise.

Le projet Kin-Elenda sera porteur de 170.000 emplois et va promouvoir l’inclusion socio-économique des populations de la capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *