RDC-Consultation nationale:Voilà le double jeux de la CENCO!


Par Serge Ntombolo

Reçu récemment par le chef de l’état Félix TSHISEKEDI dans le cadre des concertations nationales notamment,l’ancien cardinal MONSENGO et la CENCO, la plus grande représentativité de l’église catholique romaine en République démocratique du Congo.

Plusieurs fois très farouche à l’actuel régime notamment par son actuel cardinal,Fridolin AMBONGO sur ses certaines prises de position.

Après avoir été reçu par Tshisekedi,ils ont ensuite été reçu par l’ancien président Joseph KABILA dont rien de sérieux n’a filtré de leur entretient.

LA THÉORIE DE NON RETOUR ?

Depuis le début des consultations,Joseph KABILA a depuis un certain temps activé sa machine diplomatique pour fustiger les récentes actions initiées par son allié TSHISEKEDI, » où est ce judas qui dit qu’il n’existe pas d’accord ?  » a-t-il lâché lors de sa rencontre avec les membres de sa plate-forme FCC ( Front Commun pour le Congo ),et s’en suivra la guerre diplomatique entre les deux camps.

Pour les mieux informés,c’est la politique  » va je suis derrière toi » qui s’applique entre ces deux frères ennemis,tous ce sont les mêmes états qui sont consultés par les deux camps,l’un après l’autre.

DE QUOI JOUE LA CENCO?

Trop influente dans la classe politique congolaise, nos sources indiquent que plusieurs propositions ont été faites à l’ancien chef de l’état en vu de rencontrer son actuel principal  » rival  » Félix TSHISEKEDI pour discuter des certains sujets qui mettent mal la coalition.

A en croire un proche de cette structure ecclésiastique,le point sur la gratuité de l’enseignement de base initié par le président de la République et l’inclusivité de ces consultations sont donc le point de discordance entre la CENCO et le pouvoir en place.

Voilà juste après la rencontre avec Joseph KABILA,la CENCO s’est rendue au président auto proclamé Martin FAYULU pour la même cause.

Peut-on s’attendre à un nouveau dialogue sous les auspices de la CENCO après ces consultations ? La médiation tant souhaitée par le FCC passera-t-elle par les princes de l’église avec un nouveau cahier des charges incluant le FCC de Joseph KABILA et le leader de la coalition LAMUKA Martin FAYULU ? Attendons voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *