RDC/Environnement : Mise en place d’un comité provincial de la société civile environnementale de Lomami pour une gestion durable des écosystèmes forestiers contribuant à l’équilibre climatique planétaire

Par Johnny Kasongo Kasongo

Pendant deux jours, soit du mardi 27 au 28 juillet 21 il s’est tenu à Kabinda-ville l’atelier de formation, de création et d’installation de la coordination provinciale du Groupe de Travail Climat REED+Rénové (GTCRR) au centre culturel des jeunes dans la commune de Kabuelabuela. Ces assises se sont déroulées sous la supervision du président national du comité de pilotage(RDC) en présence du Ministre provincial de l’agriculture, pèche et environnement Séraphin KALOMBO MAKADI, représentant du gouverneur de province en présence.
32 acteurs de la société civile environnementale venus de 5 Territoires et deux villes qui composent la province de Lomami y ont pris part active. Pour les facilitateurs, la mission et les objectifs ainsi que la vision du GTCRR est d’œuvrer à l’amélioration des conditions de vie et à la participation effective des femmes, des jeunes, des communautés locales et peuples autochtones pygmées grâce à une gestion durable des écosystèmes forestiers contribuant à l’équilibre climatique planétaire.
Me Nsolotshi Malangu Solbena de la fondation Jean Baptiste a été élu à la majorité des voix exprimées coordonateur provincial du Groupe de Travail Climat REED+Rénové (GTCRR). Tandis que Mme Thérèse KAJI, est élue présidente du comité provincial d’orientation. Ces comités travailleront avec l’appui technique de l’ENABEL RDC.
Le but est d’œuvrer pour l’implication des réseaux, associations sans but lucratif et organisations non gouvernementales de la société civile, l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et programmes relatifs à l’environnement et à la gestion des ressources naturelles, promouvoir la bonne gouvernance, la transparence et la rédevabilité y compris le monitoring dans le systèmes de gestion et d’exploitation des ressources naturelles et de la biodiversité, garantir la prise en compte des droits et intérêts des communautés locales et peuples autochtones pygmées y compris notamment les femmes, les jeunes et les populations vulnérables dans l’élaboration des politiques et programmes relatifs à l’environnement et à la gestion des ressources naturelles et de la biodiversités.
Dans son mot de clôture, le président du comité de pilotage du Groupe de Travail Climat REED+Rénové (GTCRR) en RD Congo Omer KABASELE a démontré l’importance de ces assises et les motivations d’installer le Groupe de Travail Climat REED+Rénové (GTCRR) dans la province de Lomami.
Pour sa part, le Ministre provincial de l’AGIPEL a félicité les heureux élus pour leur victoire avant de l’exhorter à un travail sans complaisance pour le mieux être de Lomamiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *