RDC/Équateur:journée internationale de l’Enfant Africain célébrée le 16 juin, aucune activité officielle à Mbandaka

Par Chilassy Bofumbo

Les enfants délaissés de la province de l’Equateur à l’Ouest de la République Démocratique du Congo sont classés dans les oubliettes par les autorités compétentes.

A l’occasion de la journée internationale de l’Enfant Africain célébrée le 16 juin de chaque année, flashinfoplus.com a effectué un reportage ce mercredi à Mbandaka, chef lieu de la province de l’Equateur pour s’acquérir de la situation des enfants dits délaissés de cette partie du pays.

Nous avons donc visité le Centre d’Orphelinat « Filles de Notre Dame du Sacré cœur » de Mbandaka où nous avons eu à entretenir avec l’aspirante Sœur Esther Epelekumu Noni, l’une des responsables de cet établissement charitable qui nous a fait le point sur l’encadrement de cette catégorie d’enfants dans leur centre.

Ce centre d’Orphelinat a en son sein 35 enfants délaissés dont 20 filles où l’âge varie entre 7 et 19 ans. Parmi cet effectif, 17 sont mis à la disposition des familles d’accueil et 18 autres dont 10 filles restent à la permanence de cette structure d’encadrement.

Selon les témoignages, ces enfants sont scolarisés, les filles dans les écoles de Sœurs et les garçons chez les Frères des écoles chrétiennes avec les moyens de bord du centre même.

Cette structure d’encadrement des enfants délaissés qui reste ouvert à la réception des dons et legs de toute organisation et personne de bonne foi dit ne recevoir absolument rien comme appui de la part des autorités compétentes tant au niveau central que locale.« Les enfants sont à notre entière disposition, nous assurons leur restauration quotidienne. Nous ne recevons presque rien du gouvernement. Sauf, certaines ONGs qui nous viennent rarement en aide »,a dit Esther Epelekumu.

Signalons que du côté des officiels, aucune activité n’est organisée à travers la province pour la célébration de cette journée qui est passée inaperçue. La division provinciale du genre, familles et enfants ainsi que le Ministère de tutelle sont restés inactifs quant à ce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *