RDC/Gécamines : un sbire d’Albert Yuma s’attaque au nouveau PCA !

Par Roger Makangila

Voilà, au moment où le pays s’est engagé dans la dynamique de redressement des entreprises publiques devenues canards boiteux à travers la dernière ordonnance du président de la République, Félix Tshisekedi, nommant quelques mandataires publics, à la Gecamines les démons du mal ont la peau dure.

Tenez! Un communicateur véreux et chasseur des perdiems dont nous taisons le nom par décence morale mieux connu tant à Lubumbashi qu’à Kinshasa dans le secteur minier à cause non seulement de son obsession aux gains faciles devenue presque maladive mais aussi et surtout à ses allures d’un flic. « Journaliste » propriétaire d’un Magazine minier qu’il imprime en Afrique du Sud dont le tirage avoisine 150 exemplaires seulement et qu’il se faisait payer au prix d’or sous l’ère Albert Yuma à la Gecamines résous aujourd’hui de s’attaquer faussement au Premier Ministre Sama Lukonde et au nouveau PCA de la Gecamines Alphonse Kaputo. Ses méthodes caporalistes de faire chanter les autorités pour obtenir les marchés onéreux sont connues de tous et ne marchent plus.

Pour mieux rependre sa médiocrité, ce familier des causes perdues se sert des réseaux sociaux. Fervent défenseur des intérêts obscures du PCA honoraire de la Gécamines, ce fameux communicateur se permet, à travers des messages codés, de jeter opprobre et discrédit sur le nouveau PCA nommé il y a quelques jours seulement à la Gecamines.

Une démarche perdue d’avance car, caractérisée d’allégations mensongères.
Ce n’est pas une première pour le cas de ce communicateur cruellement opposé à l’actuel Premier Ministre qu’il a commencé à combattre depuis 2019 alors Directeur Général de la Gécamines dans le seul but de lui soutirer quelques billets verts.

Déclaré personna non gratta au Katanga à cause de ses dégâts collatéraux, aujourd’hui sans domicile fixe, l’homme erre tantôt à Kinshasa dans des flamingos obscures de Matonge, tantôt en Afrique du sud. On rappelle que ce communicateur avait milité, par voie de presse et des réseaux sociaux, pour obtenir l’annulation pure et simple de l’ordonnance ayant nommé les animateurs de la SNCC et de la Gecamines. Triste !

À Noter que le nouveau PCA a l’avantage d’être un fils maison, accusant une expérience professionnelle de 39 ans au sein de la Gecamines. Alphonse Kaputo, c’est le choix de la qualité pour impulser la relance de la Générale carrière des Mines, autres fois, une fierté pour le pays .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *