RDC / Kasaï : Un conflit coutumier fait 5 morts dont un militaire dans le village de Kilendjale à Mweka

Par Franck Tshilomba

4 personnes et 1 militaire ont perdus leurs vies au cours d’une altercation entre un groupe de personnes originaires du village Budjungura et les militaires Fardc à Kilendjale, village situé à plus de 95 Km du chef-lieu du territoire de Mweka le Jeudi 20 Janvier dernier

Selon les sources sûres, tout a commencé le mercredi dernier tard dans la nuit. C’est suite aux affrontements entre le groupe d’individus et les militaires qui habitent à 60Km de cette localité et qui venaient dans une intervention surplace à Budjungura (Kilendjale)

Le conflit opposant Monsieur KAMANDA Alia’s Kam’s autoproclamé Chef de localité à Monsieur Antoine BIAKA. Mr KAMANDA Alias Kam’s a pour sa part envoyer ses adeptes pour s’attaquer à la famille d’Antoine BIAKA et la même nuit quelques maisons ont été incendiées et tand d’autres dégâts matériels importants ont été enregistrés.

De son côté Monsieur Antoine BIAKA a fait appel aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC

À en croire les mêmes sources, à l’arrivée des militaires pour calmer les tentions, du coup les adeptes du Chef autoproclamé KAMANDA Alias Kam’s se sont attaqués à aux FARDC et 1 militaire a été abattu sur le champs juste à l’arrivée et l’altercation a tourné au vinaigre. À leur tour, les militaires ont tiré sur 4 adeptes et sont morts surplace. Le bilan provisoire fait état de 5 morts dont 1 militaire et autres dégâts matériels importants

Cependant, ces affrontements ont semé la panique dans cette entité. Toute la communauté s’est enfui chacun dans sa direction. Jusqu’à présent, aucune intervention n’est signalée sur le lieu d’événement (Kilendjale), affirme le Commandant FARDC Chef de mission CHANCE qui est déjà surplace à Kakenge.

Nkashama Nkashama le militaire abbatu, était basé au Posté d’encadrement Administratif de Kakenge situé à 55 Km du chef lieu du territoire de Mweka.

Dossier à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *