RDC/Kasaï:BEMPRODEC asbl vole au secours d’une fille de 16 ans victime de viol par un homme d’environs 26 ans

Par Arsène Clément KASAMPU

                                       Le drame s'est déroulé dans le quartier Samy, commune de KANZALA, dans la ville de Tshikapa.       Selon la police nationale congolaise de la protection de la femme et l'enfant qui nous livre cette information, cet homme a transformé la fille de 16 ans comme sa femme pendant plusieurs jours, sans que ses parents ne soient informés.              "Ignorante qu'elle est, la fille s'est confiée à une autre fille du quartier, lui montrant qu'elle n'a vu ses règles mensuelles pendant deux mois. C'est ainsi que celle là l'informant que ça pourrait être la grossesse.                           Apprenant cela, cette pauvre fille de 16 ans est allée à son tour dire au monsieur qui couchait avec elle depuis un certain temps. L'homme malin lui a acheté les médicaments afin de la faire avorter. Quelques heures après avoir pris ces produits pharmaceutiques, la fille s'est vu submerger dans le sang dans la maison de ces parents", relate-t-on.                          "C'est ainsi que sa mère était venue au secours, lorsqu'elle a crié en pleurant manquant comment s'en sortir",ajoute-t-on.                     "J'ai appelé le numéro de téléphone l'ONG BEMPRODEC qu'on nous avait donné, lorsque que nous avons été sensibilisées dans le quartier, sur les violences sexuelles et celles liées au genre faites aux femmes et jeunes filles. Avec l'aide de cette ONG, le bourreau a été arrêté par la police pour être jugé pour viols et avortement ; et notre fille qui avait l'hémorragie est amenée au centre de santé pour les soins . Au centre de santé, les infirmiers nous montrent qu'il faut faire le curutage, alors que ça coûte pas moins de 50 dollars américains. Mais l'ONG BEMPRODEC a pris en charge ces frais". A conclu la mère de la victime questionnée par votre médias.                         De son côté, la monitrice de protection de l'ONG BEMPRODEC trouvée à la police nationale congolaise de protection de la femme et de l'enfant précise que son organisation non gouvernementale est déterminée d'accompagner la victime dans la prise en charge juridique pour  qu'elle soit rétablie dans ces droits, et que le bourreau soit condamné selon la loi.                            Notez que BEMPRODEC asbl exécute le projet" initiative lutte contre les pratiques néfastes, et l'autonomisation des victimes de violences sexuelles et celles liées au genre dans la ville de Tshikapa.                             Ce projet vise à sensibiliser la population sur la dénonciation de tout cas de violences, assurer les prises en charge médicale, psycho-sociale, juridique ainsi que la réinsertion socio-économique des victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *