RDC/Kinshasa:La communauté chrétienne de la paroisse Notre-Dame de FATIMA dément la fausse information de la megestion dont est accusé le curé de leur paroisse

Par Obed BISIDI

Les rumeurs ont,depuis un certain temps,envahi la toile sur la megestion de la paroisse Notre-Dame de FATIMA par le curé qui est accusé à tort.

Motivé d’esprit de fauteur de trouble et cherchant à semer la discorde dans la communauté chrétienne de la paroisse catholique Notre-Dame de FATIMA, cette personne a lancé sur la toile l’information selon laquelle le curé de ladite paroisse ainsi que tous les prêtres en charge de cette paroisse gèrent mal le patrimoine de l’église universelle. il les accuse entre autres d’avoir placé dans la cours de la paroisse un restaurant qui sert d’activité lucrative (restaurant Lapina). De cette situation, il pensait alerter les chefs de ces pères spirituels afin de leur réserver la même sanction disciplinaire que venait de connaître, comme situation analogue, le curé de la paroisse Saint Dominique de Kingabwa.

Se comportant en chrétiens pratiquants, les fidèles de cette grande paroisse ont,dans leur consternation,opté pour l’éclairage de ce dossier afin d’apporter plus de lumière.

Le conseil paroissial se composant des représentants des différents responsables des groupes de la paroisse avec l’un de leurs prêtres ont apporté de la lumière sur ce dossier qui froisse l’image de l’église et confirment une bonne filiation avec leurs pères spirituels qui ne cessent de travailler pour mener vers l’avant leur paroisse.

Le conseil paroissial a confié à la presse que c’est pour la première fois que depuis la paroisse FATIMA existe qu’elle puisse avoir un prêtre noir mais qui est celui qui fait plus de réalisation pour la paroisse et a des grands projets qu’eux-mêmes les paroissiens louent et soutiennent au travers leur contribution et offrandes. Saper donc l’image de leur père spirituel serait toucher à tous les paroissiens, on pouvait comprendre dans leur témoignage.

La conclusion qui s’est tirée de cette affaire est celle de comprendre que la publication faite sur la megestion de la paroisse de Notre-Dame de FATIMA vient de la mauvaise foi d’une personne se disant alors fidèle de cette paroisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *