RDC/Kongo-central : les députés nationaux veulent la tête d’Atou MATUBUANA

Par Obed BISIDI

C’est une déclaration qui est faite par les élus nationaux ressortissants de la province du Kongo-Central après leur rencontre avec le vice premier ministre, ministre de l’intérieur, Daniel ASELO, que ces élus du peuple Ne Kongo siégeant à Kinshasa ont fait savoir que le gouverneur Atou Matubuana serait d’ici peu remplacé par un intérimaire.

L’affaire fait suite du dossier sur les élections des gouverneurs des provinces dans 14 provinces dont le Kongo-central n’est pas exclu. Signalés de cette décision, les députés nationaux du Kongo-central ont rencontré le VPM Daniel ASELO et de leur échange, sort la décision de nommer un intérimaire en attendant l’organisation de l’élection du nouveau gouverneur qui doit prendre la charge de l’exécutif de cette province.

Alors qu’il n’y a que quelques jours que le collectif des avocats d’Atou MATUBUANA ont écrit à Daniel ASELO pour le faire comprendre que la situation du Kongo-Central n’est pas pareille à celle d’autres provinces prévues pour l’élection du gouverneur, car les procès verbaux de sa d’échéance tentée l’an passé n’étaient pas réguliers, l’on constate la persistance du VPM ASELO qui s’appaisantit sur ce dossier alors que même la cour constitutionnelle avait déjà interprété les textes légaux.

Pour acharnement politique ou respect strict du déroulement du processus pour assurer la légitimité, la décision du VPM Daniel ASELO paraît purement politique où la tête du gouverneur Atou semble être voulue pour raison de satisfaire des tierces personnes ignorant que c’est l’état de droit prôné par le chef de l’État qui est mis en péril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *