RDC/Kwilu : le couvre-feu transformé en tracasserie policiere au chef-lieu de la province

Par Makosi Lokwa Cyrille

Les hommes en uniformes commis à la patrouille nocturne pendant cette période, ont opté pour la tracasserie aux habitants,4 jours après le début du couvre-feu. comportement que ces derniers fustigent du fait que, certains éléments de la police arrêtent arbitrairement la population avant 21hoo , heure du début du couvre-feu et le libère après avoir payé une somme de 5.000 fc.

« Les policiers commencent maintenant à arrêter les gens à 20 heures. L’heure prévue pour le couvre-feu ce n’est pas 20 heures ou 20h30 mais c’est 21heures. Hier soir, vers 20h34, moi-même j’ai vu les policiers arrêter quatre personnes et j’étais la cinquième », témoigne un habitant.

Joint au téléphone le porte parole de la police, major Camille Atungale quant à cette situation ,ce dernier fait savoir que

« Si on vous arrête avant 21heures, dites-leur de vous amener au bureau. A partir de là, on va libérer la personne. Il faut pas que les gens se mettent à donner de l’argent aux policiers chemin faisant  » A-t-il déclaré.

Notons que depuis le premier jour, le port des masques est scrupuleusement respecté par la population sur les endroits publics suite à la présence des policiers dans tous les points chauds de Bandundu-ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *