RDC/ RVA/Aéroport de N’djili:Le commandant Michel Otshudi injustement vilipendé, les chaises du salon d’honneur en voie d’être renouvelées totalement

Par Albert MANDALA

Il y a aujourd’hui un mois, depuis que Michel Otsudi, a été désigné par la Direction générale, aux fonctions de commandant de l’aéroport international de Ndjili. Dès son arrivée, il avait commencé par établir un état des lieux. But : se faire une idée exacte de la situation qui prévaut sur le terrain, identifier les problèmes qui se posent, et rechercher avec les agents et cadres, des pistes de solutions les meilleures, sans oublier, bien évidemment, d’en faire rapport à la hiérarchie.

Alors qu’il entame la mise en place des mécanismes devant lui permettre de résoudre les problèmes qui ont été portés à sa connaissance, voilà qu’un groupe d’individus, très mal intentionnés, cherchent à le décourager, en portant à son encontre, des accusations sans aucun fondement.
A ce sujet, ils utilisent leurs méthodes habituelles ; celles consistant à vilipender injustement un responsable qui fait convenablement son travail. Ils parlent de la mauvaise gestion des ressources humaines et matérielles, ils veulent lui jeter de l’opprobre en publiant sur les réseaux sociaux, des images montées de toutes pièces.
Pour ces détracteurs, il s’agit de le désigner à la vindicte populaire, de l’opposer au personnel trouvé en place, et de montrer aux autorités de la RVA que le commandant Michel Otshudi ne serait pas à sa place, qu’il aurait du mal à faire le travail qui lui a été assigné. D’ailleurs, ceux qui visitent aujourd’hui le salon d’honneur de l’aéroport ne manquent pas de constater que les chaises sont en voie d’être réhabilitées, et que les voyageurs pourront y passer de moments agréables, avant d’embarquer dans leurs lignes respectives. C’est dire que le commandant Osthudi a pris la situation très au sérieux, et qu’il tient à donner à ce salon, une nouvelle image.

Il importe de rappeler qu’après l’état des lieux dans tous les compartiments de l’aéroport, le commandant Otshudi avait effectivement signalé que les chaises ne sont pas en bon état. Cela avait été mentionné dans un rapport au Directeur général de la Régie des voies aériennes, qui a promis de résoudre rapidement ce problème. Les accusations articulées contre le commandant Michel Otshudi ne sont donc pas fondées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *