RDC/ SANTE: l’ICHESS invite la population à pérenniser les acquis de la couverture sanitaire universelle

Par Johnny KASONGO

Sensibiliser et partager les expériences sur les principes et les pistes d’investissement pour la division provinciale de la Santé (D.P.S/LOMAMI) dans la couverture sanitaire universelle telle est la quintessence de la conférence-débat organisée par le centre international de renforcement des systèmes de santé (ICHESS) ce mardi 12 octobre 2021 dans la salle ETM, commune de KAJIBA dans la ville de Kabinda.

Avec l’appui substantiel de Cap Santé, cette conférence s’est déroulée en trois temps forts.
Le premier celui du mot d’introduction prononcé par le Chef de Division de la Santé de LOMAMI, John NGOYI MUMBILE qui a souligné que la DPS dispose depuis Janvier 2020 d’une feuille de route couverture sanitaire universelle(CSU) avant d’indiquer que le taux de néomortalité et infanto-juvénile est trop élevé dans la province de Lomami soit 26,54% soit 78 décès pour 1000 naissances vivantes.

La première deuxième étape a été animée par Dr Alain NGONGO NGASHI, directeur Exécutif du centre International de renforcement des systèmes de santé(ICHESS). Ce dernier a déprime abord expliqué les 4 principes fondamentaux de la CSU(responsabilité principale de l’Etat, l’universalité, la solidarité nationale et l’interséctorialité de tous) avant d’ inviter les participants à pérenniser les acquis de la CSU en plaçant haut le volet préventif parce qu’elle coute moins et réduit le fardeau des maladies qui couteraient beaucoup. Cet expert en CSU a en outre exhorté les différents secteurs de Lomami à l’interaction et à se retrouver le plutôt possible autour d’une table ronde pour engager des réflexions fortes sur les mécanismes de financement endogène pour que tous les Lomamiens aient accès aux soins de Santé de qualité.

A l’étape troisième enfin, Dr NGONGO NGASHI, Directeur de l’ICHESS est revenu spécialement sur le plan stratégique national pour la CSU en RDC. Ici, le paneliste a mis un accent particulier sur les 5 axes prioritaires en l’occurrence : l’amélioration de l’offre de soins et services de santé, la protection financière pour les citoyens, le renforcement de l’approche « santé dans toutes les politiques », la gouvernance de gestion du système national de la CSU et enfin la mobilisation des ressources en faveur de la CSU.

Ont pris part à cette conférence, les délégués du gouverneur de province, le député provincial, Gabriel NGONGO représentant personnel du président de l’assemblée provinciale de Lomami, les ministres provinciaux, 6 chefs de divisions, 6 Médecins Chefs de Zone, et Chefs de Bureaux de la DPS, les enseignants de l’ESU, la CNSS, les syndicats et corporations ainsi que plusieurs partenaires techniques et financiers œuvrant dans la province.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *