RDC/Soucieux de désenclaver le Grand Equateur.Guy Loando veut installer l’internet à haut débit dans quelques villes de cette partie du pays

Par Jean-Marie Bassa

Le président de la fondation Widal, Guy Loando, a signé un accord de partenariat avec la société fournisseur d’Internet Connect Afrika, le jeudi 1er avril dans le but d’offrir à l’espace du Grand Équateur une connexion haut débit, à faible coût.
A travers ce partenariat, le sénateur Guy Loando vise non seulement d’ouvrir les quatre provinces issues du démembrement de l’ancienne province de l’Équateur au reste du monde, mais aussi et surtout de permettre aux élèves, étudiants et hôpitaux de disposer d’une meilleure qualité d’internet.
A cette occasion, le manager général de Connect Afrika Phillipe Bourdrier a déclaré que “Cet accord permet également de pouvoir connecter des écoles, des villages afin que les étudiants puissent avoir accès à la connaissance. Cela permettra aussi de connecter des fermes, des centres de santé. Quelques choses de très important avec les crises sanitaires auxquelles nous pouvons faire face ».


Il a assuré qu’avec le concours de sa société implantée dans près de 40 pays en Afrique et disposant de son propre satellite depuis 2020, il s’emploie à offrir à cette population l’intérêt haut débit et à faible coût.
“Grâce au spot wifi que vous pouvez installer dans des villages, dans le zones les plus reculées, vous pouvez avoir une qualité exceptionnelle d’internet à un prix extrêmement abordable”, a-t-il expliqué. Il a révélé que la population aura la possibilité de se connecter moyennant seulement la modique somme de 500 francs congolais.
L’opérationnalisation de ce projet permettra ainsi à des millions de personnes d’avoir accès à internet. Et ce sont les habitants des villes comme Boende, Gbadolité, Mbandaka et du territoire de Bokungu qui seront les premiers à bénéficier de ce service.
Avec ce geste, le sénateur Guy Loando s’inscrit visiblement dans la vision du chef de l’Etat qui a lancé depuis 2020, le Plan numérique national, Horizon 2025.
L’élu de la Tshuapa semble déterminé à faire entrer l’ancienne province de l’Equateur dans l’ère du numérique. De ce fait, il espère, grâce à cette connexion à Internet, tirer les populations de cette partie du pays de l’isolement pour les ouvrir aux réalités du monde moderne.
Il convient de signaler que la société Konnect Africa qui est présente depuis plus d’un an en République démocratique du Congo, Africa travaille pour apporter une connectivité haut débit aux populations situées dans des zones peu ou pas desservies en proposant une solution abordable économiquement, plus flexible et accessible partout. Elle a vu ses ressources en orbite être décuplées depuis l’entrée en service du satellite Konnect au cours du deuxième semestre de l’année 2020. Doté d’une capacité totale de 75 Gbps, cette société est à présent capable de fournir des débits pouvant atteindre 100 Mbps et assurer notamment la couverture totale ou partielle de 40 pays d’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *