Décès de Kasonga Tshilunde/demande d’autopsie: Jean-Marie BASA victime d’une intimidation !

Par Serge Ntombolo

Les faits se sont déroulés ce mercredi 24 novembre au début des après midi quand quelques éléments des services spéciaux ont interpellé le bras droit de l’ancien président de l’UNPC alors qu’il était dans sa voiture.

 » ils m’ont demandé les documents de ma voiture que j’ai achetée il y a de cela cinq ans » ,a-t-il déclaré juste après sa libération.

Une coïncidence ? Non! Les éléments en notre possession démontrent que le président de la commission d’identification des professionnels des médias en République Démocratique du Congo a été filé juste 48 heures après avoir saisi la justice pour qu’une autopsie soit effectuée sur le corps inerte de KASONGA TSHILUNDE qui jusque-là,la cause et le rapport médical n’ont démontré de quoi est décédé cet ancien président de l’UNPC.

D’après plusieurs sources concordantes,l’interpellation de Jean Marie BASA était une pression exercée sur lui pour abandonner cette voie adoptée d’une autopsie réclamée.

Après avoir passé près de huit (8) heures d’audition à l’inspection provinciale de la police,il a été relâché.

Aux dernières nouvelles,le tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe vient d’inviter Jean Marie BASA demain jeudi à à partir de 10h pour confirmer sa demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *