Décès de Kasonga TSHILUNDE: voici pourquoi Jean Marie BASA sollicite l’autopsie!

Serge Ntombolo

Alors que se tenait le congrès de Muanda pour l’élection du bureau de l’union nationale de la presse du Congo UNPC,une publication qu’il fallait prendre en compte était ignorée à l’époque par le monde médiatique congolais.

Gustave KALENGA,éditeur de Flamme du Congo qui était opposé à ce congrès,a posté sur sa page Facebook un message de haine et de violence à l’endroit du désormais ancien président de l’UNPC,KASONGA TSHILUNDE.

 » De ton retour de Muanda,tu vas commettre la grosse erreur de vouloir chasser Benoît KAMBERE de son bureau « .

Et d’ajouter,  » Je t’informe que ce jour là,le sang coulera et les choses se régleront automatiquement et tu disparaîtras définitivement de la profession « .

Message plus partagé dans les réseaux sociaux par les journalistes de tout bord.

Un incident,ou intimidation ? Rien de plus probant car KASONGA TSHILUNDE n’est plus,mais la grande opinion s’interroge sur la motivation et l’utilité de cette publication dont le contenu est Jean Marie BASA,le plus proche et le confident du feu président n’a pas tort. C’est dans son droit d’exiger l’autopsie. Car étant président de la commission de la carte d’identité professionnelle du journaliste congolais. Kasonga Tshilunde,confirme le premier citoyen de la commission de la carte,ne serait pas mort d’une mort naturelle.Il suffît de visiter la page Facebook de l’ haineux Gustave Kalenga pour s’en rendre compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *