Huawei RDC : Remise des certificats aux lauréats de la sixième édition du programme Seeds for the Future

L’entreprise chinoise Huawei RDC a procédé, dimanche 12 décembre 2021 à Kinshasa, à la remise des certificats aux lauréats qui ont pris part à la sixième édition de la formation dénommée « Seeds for the Future » (Graines pour l’avenir). C’était en présence du directeur général de Huawei RDC Jim Liu Peng, de l’ambassadeur de la Chine en République démocratique du Congo Zhu Jing, du ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire Muhindo Nzangi, du représentant du ministre de PTNTIC Kibasa Maliba, des étudiants, ainsi que d’autres représentants des universités de Kinshasa.

Cette formation ayant pour objectif de former les jeunes étudiants aux Technologies de l’Information et de la Communication s’est clôturée à l’hôtel Pullman où les certificats ont été délivrés aux lauréats.

Le patron de Huawei RDC a, dans son discours, remercié les participants de ladite formation avant d’expliquer que depuis 2016 Huawei étant une entreprise a déjà créé plus de 500 emplois directs au profit des jeunes et plus de 2000 emplois indirects grâce à la création de ses centres dont 1 à kinshasa. Jim Liu a de nouveau renseigné que cette société chinoise a formé de milliers d’ingénieurs des TIC, afin de promouvoir les talents techniques au niveau local pour servir la nation en matière de communication.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de la chine en RDC Zhu Jing qui a salué le travail qu’abat la société Huawei et l’harmonie enregistrée dans la coopération sino congolaise.

« La raison de ma présence réside non seulement dans le soutien de la coopération sino-congolaise dans les domaine de digitalisation, mais aussi dans l’espoir car c’est un programme qui consiste à favoriser les échanges entre les jeunes congolais et chinois et surtout à former les jeunes talents congolais qui seront au service de la prospérité et du développement de l’état congolais. Huawei est une société très connue mondialement. N’hésitez pas à la présenter comme une société qui est capable de changer l’enjeu géopolitique mondial. C’est une société privée chinoise, mais qui a pu se développer jusqu’à devenir la première et le leader mondial des télécommunications grâce à ses propres efforts » a soutenu l’ambassadeur de la Chine en RDC.

Pour sa part, le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Muhindo Nzangi, a rappelé l’importance de la numérisation de la gestion des universités qui doit s’étendre dans toutes les provinces de la RDC.

« Ne vous y trompez pas, quelque soit votre domaine d’étude, vous n’aurez pas de bons emplois dans la société si vous n’avez pas la maîtrise du numérique, c’est maintenant le temps de s’y mettre dans l’initiation », a expliqué le ministre Muhindo Nzangi dans son allocution. En outre, le patron de l’ESU en RDC a sensibilisé les étudiants à saisir cette opportunité pour cultiver l’excellence dans le continent Africain.

« Chers étudiants et jeunes, le pays compte sur vous. Alors, cultivez l’excellence et saisissez cette opportunité qui est aussi un apprentissage à la culture de l’innovation et aux valeurs essentielles de la vie professionnelle », a-t-il indiqué.

Le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire Muhindo Nzangi a également dans son discour loué les efforts que fournit l’entreprise chinoise Huawei pour la transformation de la technologie au moyen d’une formation des jeunes.

« Je suis très impressionné par le travail qui est fait par Huawei. C’’est ce qui nous a manqué depuis tout ce temps. Nous achetons la technologie Huawei et lorsque cette entreprise se propose de venir faire un transfert des technologies par la formation des jeunes dans l’apprentissage du numérique, c’est une initiative à encourager » a déclaré Muhindo Nzangi qui a promis l’accompagnement du ministère de l’ESU.

Pour le ministre Muhindo Nzangi , c’est une occasion pour son ministère de faire un plaidoyer Complet pour que Huawei crée beaucoup plus des centres au sein des universités qui utilisent l’informatique.

Le représentant du ministre des PTNTIC, a de son côté assuré que le gouvernement à travers le ministère de Kibasa Maliba est prêt à soutenir ce projet qui s’inscrit dans la vision du Chef de l’État congolais, celui de faire du numérique le domaine d’habitation aux croissances économiques pour le progrès social.

« Plusieurs modules nous ont été soumis durant cette formation qui encourage les étudiants à acquérir des connaissances avancées dans les Nouvelles Technologies de l’Information et Communication notamment la 5G, l’intelligence artificielle et la découverte de la culture chinoise. À travers cette formation, les étudiants seront à mesure de résoudre les problèmes sociaux et environnementaux de la RDC », a laissé entendre le représentant des étudiants ayant participé à cette formation.

Il sied de noter que 17 sur les 20 candidats de cette formation ont répondu présents à cette cérémonie, hormis les deux certificats d’amitié remis au doyen de la faculté des Sciences de l’information et de la communication (SIC) de l’Université de Kinshasa et au directeur général de l’Institut Supérieur des Techniques Appliquées représenté par le président des étudiants.

Pour rappel, de 2016 à 2020, 5 activités ont été organisées par Huawei, dont 40 étudiants ont été envoyés en Chine pour une formation en matière de TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *