RDC/Adhésion des gouverneurs des provinces:Félix Tshisekedi neutralise les assemblées provinciales

Par PBK

La conférence des gouverneurs de provinces qui s’est déroulée à Kinshasa a pris fin. Lors de la cérémonie d’ouverture, ils ont par le biais du président en exercice de leur structure ; soumis un certain nombre de recommandations au chef de l’Etat qui, à son tour, a promis de les prendre en compte.
Mais, le président de la République n’a pas mâché dans son discours d’ouverture en mettant les gouverneurs en garde contre toute mauvaise gestion des affaires publiques dans leurs entités politico-administratives respectives. Plus rien de mauvais ne sera ni toléré, ni impuni, a-t-il martelé. La Cour de compte a d’ailleurs été instruite à diligenter la mission de contrôle des frais de rétrocession. Les gouverneurs sont donc avertis et n’ont qu’à se tenir tranquilles. D’autant plus qu’il leur a été dit que leur gestion sera désormais bien contrôlée et suivie à la lettre. L’épée de Damoclès plane donc sur leurs têtes.
En retour, le président de la République a pris bonne note du soutien des chefs des exécutifs provinciaux dans l’exécution de ses instructions qui seront respectées et relayées dans leurs entités. Ils ont également promis de soutenir les efforts de cohésion nationale et de développement entrepris par le président de la République. Tout en prenant aussi l’engagement de travailler en toute harmonie avec le Gouvernement central en adhérant à la vision du chef de l’Etat ; les 26 gouverneurs ont souligné la nécessité de soutenir l’Union sacrée de la nation.
Les députés provinciaux aux abois
En adhérant tous à l’Union sacrée de la nation, les gouverneurs peuvent enfin souffler, dans la mesure où ils étaient pratiquement tous visés par des motions de défiance qui devaient aboutir à leur chute. Félix Tshisekedi a de ce fait neutralisé les députés provinciaux qui croyaient que tout leur était permis, en ne laissant pas les gouverneurs tranquilles pour qu’ils exécutent leurs programmes d’action.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *