RDC/Assassinat des journalistes au Nord-Kivu : L’UNPC demande aux autorités de diligenter l’enquête

Par David MAHAMBA

La presse du Nord Kivu est consternée par le meurtre du journaliste Héritier MAGAYANE, de la radiotélévision nationale congolaise, sous – station de Rutshuru, le samedi 07 Aout, a fait savoir le comité directeur de l’union nationale de la presse du Congo (UNPC), section du Nord-Kivu. C’était dans une lettre adressée au gouverneur militaire dont une copie est parvenue à Flashinfoplus ce 17 Août 2021.

L’UNPC demande instamment aux autorités habilitées de mener urgemment des investigations sur ce crime, qui, comme toute attaque à l’encontre des médias, constitue une atteinte à la liberté d’expression, à la liberté de la presse et au droit à l’information.

« Nous rappelons par cette même occasion la triste circonstance du meurtre de Barthélemy Kubanabandu Changamuka, survenu le 9 mai dernier à Kitshanga dans le Masisi. Notre vœu est de voir les auteurs de ces meurtres identifiés et sanctionnés pour tous les cas. Par la même occasion, nous dénonçons les menaces que subissent les journalistes ainsi que les acteurs des médias, parfois de la part des agents de l’ordre alors même que les médias, par leurs services, accompagnent bénévolement les autorités étatiques dans l’exercice de leur travail » lit-on dans cette lettre.

Dans ce contexte de très grande vulnérabilité pour la presse, le comité Rosalie Zawadi demande aux autorités d’assurer la sécurité de la presse pour lui permettre de bien accompagner les efforts du gouvernement dans la recherche de la paix dans l’Est du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *