RDC/Assemblée nationale:Christophe Mboso très apprécié par les députés nationaux

Par BM

La plénière de ce vendredi 15 reporté au mardi 19 janvier 2021
à l’Assemblée nationale aura en son ordre
du jour, entre autres points inscrits, la
publication du calendrier électoral pour la
constitution du bureau définitif de cette
chambre basse du parlement. Sans
postuler, le nom de l’honorable Christophe
Mboso N’kodia Pwanga, l’actuel président
du bureau d’âge sort de la grande majorité
des élus nationaux. Qui du reste,
voudraient que ce sage élu du Kwango
succède à Jeanine Mabunda.La course pour la succession de Jeanine
Mabunda au perchoir de la chambre basse
du parlement s’annonce déjà.
S’il y a des candidats qui tardent encore
pour afficher leurs ambitions pour cette
bataille électorale où les députés FCC (du
moins pour ceux restés encore fidèles à
Joseph Kabila), l’autre partie, du moins celle
ayant adhéré l’Union sacrée de la nation, se
dit favorable à Christophe Mboso N’kodia
Pwanga, actuel président du bureau d’âge à
qui, ils entendent accorder leurs suffrages
pour l’occupation de la présidence du
bureau définitif à élire conformément au
calendrier annoncé.
Pour ce camp qui est favorable à Christophe
Mboso, celui-ci vaut la peine de succéder à Jeanine Mabunda du fait de son expérience
dans la conduite des affaires de l’Etat.Ce qui fait l’unanimité au tour de Mboso, c’est aussi le fait de s’illustrer par son
impartialité dans le traitement des dossiers. Il met tous les députés alaise.Depuis qu’il est à la tête de cette institution,Mboso a fait de l’assemblée nationale,un véritable de la démocratie.Tous ne jurent que par sa reconduction.
Sous son règne, le président du bureau
d’âge a réussi à pacifier et sécuriser le
temple de la démocratie à telle enseigne
que les députés nationaux ont pris
conscience d’exercer leur rôle
parlementaire en toute quiétude.
Réputé pour la bonne organisation des
élections, l’honorable Christophe Mboso
N’kodia fait preuve d’une expertise avérée
dans la conduite des débats parlementaires.
Homme intelligent et sage connaît les rouages du
parlement.L’actuel président du bureau
d’âge fit son entrée en politique à l’âge de
35 ans sous le MPR parti-Etat du temps de
feu Maréchal Mobutu. Ses prouesses faites
en politiques l’ont hissé au comité central.

Eu égard à ses preuves à la tête du bureau
d’âge, la grande majorité des députés
acquis à l’Union sacrée de la nation se
rangent derrière sa candidature et
décident à le porter à la tête du bureau
définitif de l’Assemblée nationale à l’issue
de la prochaine élection qui pointe à l’horizon. Quoique lui-même n’ait encore
rien dit à ce sujet, tout est mis en place
pour qu’il tienne définitivement le perchoir
de cette chambre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *