RDC/Attention à l’intox !

(Édito de JMB)


Dans le souci de faire redécoller le pays grâce à un travail bien fait dans tous les secteurs, Félix Tshisekedi s’était engagé à éliminer à tout prix l’ancien système caractérisé par des anti-valeurs. Il s’agit de s’attaquer à tous les vices que les anciens dirigeants ont étalé dans la gestion de la chose publique, à savoir les détournements, le vol, la dictature, la prédation, bref des vices qui ont terni l’image de la République Démocratique du Congo sur l’échiquier international. Cependant, à cause d’un partenariat conclu avec son allié, le président sortant, le chef de l’Etat s’est trouvé bloquer dans sa volonté de mettre en place des changements tant attendus par le peuple congolais. De la sorte, deux années de son mandat se sont écoulées sans qu’il ait la possibilité de mettre en œuvre la vision dont il est porteur.
Ceci tout simplement parce que l’ancien système s’était solidement enraciné dans les us et pratiques politiques, au point qu’il a été fort difficile de l’éliminer si vite comme on l’espérait. Les prédateurs avaient du mal à adopter un profil bas. Ayant accumulé à leur seul profit d’immenses fortunes, ils n’hésitent point à manipuler l’opinion dans un sens comme dans l’autre, pour montrer qu’ils sont encore forts. Ainsi, contrôlant tous les circuits économiques du pays, ils font circuler de fausses informations contre le président de la République pour le montrer à la vindicte populaire, et faire accepter son échec par le peuple. C’est dire que tout ce que nous apprenons ou vivons ces jours-ci ne relève que de la désinformation à laquelle se livrent ses adversaires politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *