RDC/Covid-19, processus de riposte : Le docteur Jérôme Munyangi demande un débat ouvert pour prouver que le processus de riposte est un colonialisme scientifique

Par FMB

Face à la crise sanitaire qui frappe le monde entier en plein 21eme siècle, loin de lui l’idée de l’indépendance scientifique, le chercheur Congolais, le Docteur Jérôme Munyangi reste convaincu que la contribution de l’Afrique au développement de la médecine passe par les plantes.

Sur une superficie de 60 hectares sur la Nationale numéro 1 à Menkao, le Docteur Jérôme Munyangi à travers sa fondation qui porte le même nom a investi dans la plantation de l’Artemisia.

La finale est de faire la promotion de la recherche scientifique appliquée à son modèle thérapeutique africain. Car le chercheur Congolais estime que l’Afrique a un savoir Thérapeutique à valoriser.

Sur Financement du FPI, Fonds de Promotion de l’industrie, la Fondation Docteur Jérôme Munyangi s’est engagée dans la création d’un Centre de Recherche. Ce centre est mis en place pour améliorer les conditions de santé des africains en général et des congolais en particulier,pourquoi pas tous les citoyens du monde. Aussi, le docteur Munyangi s’investit pour la préservation de la biodiversité médicale en développant des techniques et des produits naturels innovateurs qui sauvegardent les médecines traditionnelles Congolaises tout en les associant avec la médecine moderne.

Le chercheur Congolais demande officiellement un débat scientifique ouvert pour prouver que le processus de riposte thérapeutique face à la Covid-19 en RDC est un Colonialisme scientifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *