RDC: Bonana en beauté grâce à Acacia Bandubola

Bonana en beauté grâce à Acacia Bandubola

Jacques Kalokola

« Primo manducare, deinde philosophare », d’abord le manger, la pensée après, disent les Romains, et c’est ce que vient de rendre effectif la Ministre de l’Economie Nationale, Acacia Bandubola, en prenant à bras le corps la mission lui confiée par son mentor le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi Tshilombo :
« De la bouffe pour toutes les familles congolaises en cette fin d’année 2020 ».
En effet, en bonne mère de famille et très attentionnée en cette période où le monde connait l’une des pires époques de son histoire, une situation due au Covid 19, cette femme qui a toujours la main sur le cœur a bravé le climat assez adverse de ce lundi 23 novembre pour une visite d’inspection dans des entreprises importatrices des vivres à Kinshasa, afin qu’à l’approche des festivités de fin d’année rien ne manque comme stocks des produits de première nécessité comme provision.
Population et opérateurs économiques rassurés
En bon manager, Acacia Bandubola Mbongo s’est montrée plus responsable en rassurant la population de la disponibilité des stocks réels et flottants. Elle ne s’est pas plié pour également rassurer les opérateurs économiques du secteur sur l’engagement du Gouvernement en place de maintenir la cadre macroéconomique et le taux de change stables durant les festivités de fin d’année :
« Aujourd’hui, nous avons voulu corroborer ce qui avait été dit et la réalité. Voilà pourquoi nous avons fait cette ronde dans toutes ces entreprises pour vérifier finalement l’effectivité des stocks et nous pouvons rassurer la population que les stocks restent disponibles et que nous travaillons dans la vision du Chef de l’Etat, qui est de mettre l’homme congolais au centre de son action. Et les opérateurs économiques, nous ont rassurés et nous leurs avons également rassurés que le Gouvernement Ilunga Ilunkamba déploie des efforts pour maintenir le cadre macroéconomique mais aussi maintenir la stabilité dans le marché de change ».
Halte aux opérateurs récalcitrants
Connaissant déjà le modus opérandi de certains opérateurs économiques véreux, la patronne de l’Economie nationale ne s’est pas empêchée de mettre en garde tout celui qui ira à l’encontre de ses exhortations sur la rétention des produits et la spéculation des prix sur le marché pendant cette période :
« Nous demandons, nous exhortons, nous continuons à sensibiliser les opérateurs économiques quant à la rétention des stocks, quant à la spéculation, à la hausse convulsive et intempestives des prix sur le marché et les opérateurs économiques nous ont écoutés. Je crois que cette collaboration va amener que nous puissions passer ce moment des festivités en toute quiétude ».
Pas une famille sans pain
La Ministre de l’Economie Nationale, Acacia Bandubola Mbongo, ne s’est pas arrêtée dans une seule entreprise pour s’assurer de l’effectivité de son action. Elle a visité tour à tour Minocongo, Upac, Pain Victoire, Palmeco, Socimex, Gfco et Egal, toutes à Kinshasa.
Ainsi, avec cette descente sur terrain pour un contrôle physique, « kimona meso » comme diraient les Kinois, Acacia Bandubola Mbongo, rassure les congolais, en général, et les Kinois, en particulier, qu’au moins, personne ne manquera au moins du pain sur la table en pleines festivités de fin d’année, surtout qu’elle veille désormais sur grammage du pain.
Bonana avec « Lipa na mwamba ebele » !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *