RDC/ Culture : la Ministre Catherine Kathungu Furaha a reçu les artistes Souzy Kaseya et Lokwa qui viennent en appui pour la pensée de l’industrie culturelle comme levier pour améliorer les conditions de vie des artistes

Par David Mayele

La Ministre de la Culture, Arts et Patrimoines, Catherine Kathungu Furaha, a reçu, Kinshasa, le 18 août 2021 dans son cabinet de travail, les artistes Souzy Kaseya et Lokwa Kanza pour une séance de travail de réflexion sur l’industrie culturelle comme ressort pour développer le secteur de la culture et l’amélioration des conditions de vie des artistes.

Le poly-instrumentiste, spécialiste de la musique assistée par ordinateur, l’artiste Souzy Kaseya se dit disposé à mettre son expérience au service du ministère de la Culture afin d’appuyer le mandat de la ministre Catherine Kathungu Furaha

« Nous avons bâti des carrières très fortes à l’extérieur de notre pays, l’expérience que nous avons acquise est très utile pour permettre à Madame la ministre, qui a de très bonnes idées, d’atteindre ses objectifs », a déclaré Souzy Kaseya, au sortir de l’audience.

L’artiste chanteur et auteur compositeur Lokua Kanza a promis pour sa part d’apporter son soutien aux démarches de réglementation de la gestion des droits d’auteur qui reviennent aux artistes. « Madame la Ministre a une forte capacité d’écoute et c’est la chose dont on a besoin en tant qu’artistes ». Il regrette par ailleurs du fait que les artistes périssent pauvres, leurs oeuvres ne sont pas respectées et qu’ils ne sont pas payés. Pour lui, les artistes ne doivent pas vivre dans la mendicité, ils doivent au jour d’aujourd’hui prendre conscience de ce travail afin qu’ils en vivent.

Il convient de rappeler que nombreux des artistes musiciens congolais ne vivent pas de leurs œuvres car ils sont souvent reproduits sans leur autorisation au préalable et la structure censée leur promouvoir et assurer la rentabilité de leurs activités ne se trouve pas à la hauteur d’assumer ce devoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *