RDC/Économie : compromis trouvé entre le ministère de l’économie nationale et les importateurs des surgelés autour de la baisse du prix

Par Obed BISIDI

C’est enfin la fumée blanche qui sort de la concertation entamée depuis le mercredi 11 Août entre le ministère national de l’économie que pilote Jean-Marie KALUMBA  et les importateurs des surgelés autour de la revue en baisse des prix de ces produits après deux mois des tractations.

Dans le souci de rendre le social des Congolais à un niveau meilleur, les Warriors de Sama Lukonde se sont donnés chacun dans son ministère respectif la tâche d’évaluer le service et mettre une politique d’affaire de façon à rendre meilleure la vie des congolais. Dans ce cadre, le ministre de l’économie nationale Jean-Marie KALUMBA avait, il y a de cela un bon moment, déclaré la revue en baisse des prix des surgelés importés par les opérateurs économiques dans les marchés congolais. La situation ne fut pas à la satisfaction de tous, car pour les opérateurs économiques, il fallait un compromis trouvé suite d’une concertation d’où la décision ne pourra pas mettre en péril les intérêts d’un côté.

Pour ce faire, dans le but de rendre la situation bien réelle et satisfaire ce qui est devenu l’attente des congolais, le ministre de l’économie nationale Jean-Marie KALUMBA a, sur instruction du premier ministre SAMA Lukonde, engagé depuis le mercredi 11 Août des nouvelles discussions avec les importateurs des surgelés pour faire l’étude de pourquoi la première décision prise officiellement par le ministère de l’économie nationale pose problème. Au cours de leur échange, les différentes réalités ont été traitées pour enfin aboutir à une décision qui met les deux parties en commun accord.

Il ressort comme décision de cet échange la réduction de 30% par rapport aux prix réguliers du marché pour tous les produits surgelés. Cette baisse va se constater par pallier dont le premier est celui de 30%. À titre illustratif des prix l’on retient 15,9 dollars pour le 10kg d’un carton de cuisse de poulet, 15,5 dollars pour le carton de 10kg de poulet et 16,8 pour un carton de 10kg de côtes de porc.

Cette décision se voit à la satisfaction du ministère de l’économie nationale et des importateurs de ces produits surgelés qui ont reconnu avoir travaillé avec un sentiment de convivialité dans le but de rendre un service loyal pour la satisfaction des congolais de qui ils ont reçu la confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *