RDC/ ESU : Les étudiants des institutions d’enseignement supérieur et universitaire d’Ilebo interpellés au bon sens et au rejet des actes de vandalisme

Par Charles TSHIMBUMBE

A travers les allocutions prononcées par les différentes autorités académiques des établissements d’enseignement supérieur et universitaire de la place lors des cérémonies marquant la collation des grades académiques et la clôture de l’année académique 2020-2021, il a été relevé quelques traits communs à l’adresse aux lauréates et lauréats liée aux instructions qui régissent ce milieu et au respect strict des règles morales et civiques de la société.

Les étudiants qui venaient d’être gradés sont à cet effet reprochés par ces autorités de leur mépris des normes qui caractérisent les bonnes mœurs par leur démonstration publique de manque de considération à l’égard du corps sans vie d’un de leurs enseignants et Chef des travaux Michel Mbola Mabila du département de Français à l’ISP llebo. Le cercueil dans lequel était placé cet enseignant fut l’objet d’amusement sous les sons des slogans et des chansons populaires qui frisent l’honneur qui lui aurait été dû. Il fallait seulement observer l’indignation dans le milieu pour comprendre que la cité ne comprenait rien du rapport entre l’instruction et l’éducation.

Outre ce comportement, l’Administrateur du territoire d’Ilebo représenté, a également déploré l’esprit de rivalité qui devrait être évité juste dans le champ de travail où les finalistes auront à exploiter en face de leurs prédécesseurs et leurs aînés. Etant des soldats dotés de leurs carquois pleins de connaissances acquises lors de leur instruction, les lauréats du jour sont ainsi appelés par tous les intervenants à prouver qu’ils n’ont pas seulement reçu leurs diplômes de graduat ou de licence, mais plutôt qu’ils sont devenus de véritables diplômés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *