RDC-Kasaï Central : procès meurtre des experts de l’ONU, Gabriel Ilunga et Charles Boniface rentrent en homme libre

Par Perlash Wa Miteo

Après deux jours de comparution devant la cour militaire garnison de l’ex Kasaï occidental, Gabriel Kayembe et Charles Boniface Baye Kuabo respectivement  président fédéral de l’UDPS Kananga et promoteur de la radio Télé Chrétienne, sont libérés

D’après le tribunal, les deux enseignants étaient convoqués   pour donner un coup de torche sur une émission présentée en date du 17 Février 2021 à travers laquelle ils affirmaient avoir des informations sur la mort de Zaïda Catalan et Michael Sharp, tous deux experts des nations unies.

L’audience du  jeudi 11 Mars 2021 dernier  était consacrée à l’audition de ladite  émission dénommée « PATOKA TO » qu’animait  Charles Boniface sur  la radiotélévision chrétienne RTC et Gabriel Kayembe dit « Ilunga de L’ UDPS intervenait par téléphone.

Au cours de l’audition de diffusion, l’interfédéral de l’Union pour la démocratie et le Progrès social  affirme que la montre de Zaïda Catalan serait aperçue dans le bureau de   Kalev Mutond, ancien patron de L’ANR.  L’officier du ministère public général Cyprien MAWAU SANZU a demandé au président de L’UDPS Kasaï Central  de fournir des informations à la cour suite à cette révélation. L’incriminé n’a  pas caché ses sources qui ne sont autres que des journaux de presse. Cette réponse donnée  pousse la cour à dire à Kayembe Ilunga Gabriel de sortir et lui demande de faire attention à chaque parole qu’il prononce.

Par ailleurs, Se confiant à la presse, le patron de l’UDPS en province loue  la justesse de la cour militaire et a demandé à ses militants de faire confiance à cette juridiction car l’État de droit tant prôné par L’UDPS est aujourd’hui à pied d’œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *