RDC/Kasai central. Une dame égorge un rat avec de bijoux autour du cou et le chef du groupement lui exige une amande

Par Neville Mbuyi

Une paysanne du territoire de Dibaya au Kasai Central a découvert des bijoux autour du coup d’un rat après l’avoir abattu pour en faire sa nourriture.

Après l’annonce et la clameur de la population locale , des témoins oculaires sur place révèlent qu’un chef de groupement s’est présenté comme propriétaire de cet animal sauvage qu’il utiliserait à des fins de protection magique de sa contrée.

Les mêmes sources indiquent que cette autorité traditionnelle a exigé une amande à la dame qui a abattu le rat afin de réparer le sacrilège.

Le mari de la victime s’insurge contre la pression faite à sa femme et sollicite l’implication des autorités compétentes.

L’administrateur du territoire de Dibaya confirme ce drame et pense s’impliquer pour trouver solution à cette situation qui a créé mésentente entre le chef du groupement et ses habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *