RDC-Kasaï : Décès de Baucard Kasonga Tshilunde, Alain Nkashama frappé de consternation

Par Clementus Lusamba

Décédé le mardi 17 novembre 2020, Baucard Kasonga Tshilunde a laissé son deuxième mandat en cours après un mois et demi de sa succession à la tête de l’Union Nationale de la presse du Congo (UNPC) à une courte maladie.

Cette tragédie, a frappé de consternation plusieurs personnalités de toutes les couches sociales et tant d’autres…, mais plus particulièrement les professionnels de médias de la République Démocratique du Congo.

C’est le cas de Alain Nkashama-Muana, coordonateur provincial de la nouvelle société civile congolaise branche du Kasaï, qui dit être profondément frappé par cette triste réalité. Selon lui, Kasonga Tshilunde était l’unique baobab qui a rendu le journalisme un métier noble au Congo et le seul qui a réglé le conflit dans la presse du Kasaï.

“ Kasonga Tshilunde c’est un soldat qui s’en va pendant la guerre, c’est quelqu’un qui était déterminé et a rendu le journalisme un métier noble au Congo, il est le seul qui a réglé le conflit dans la presse du Kasaï en trouvant la paix, l’unité et la Cohésion ”. A t-il précisé !

Cet activiste de la nouvelle société civile et ancien journaliste à la RTNC/Tshikapa appelle les journalistes du Kasaï à organiser les obsèques de Kasonga Tshilunde et aux journalistes du Congo de faire une journée sans presse pour honorer ce digne fils leader de la presse du Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *