RDC/Kasaï : L’effondrement du pont à Tshikapa,le VPM, ministre des infrastructures Willy Ngoopos annonce la construction d’un nouveau

Par Clementus Lusumba

Le vice-premier ministre, ministre des infrastructures et travaux publics de la République démocratique du Congo, Willy Ngoopos a ,au cours de son séjour passé àTshikapa constaté le danger de l’écroulement du pont jetté sur la rivière Kasaï.

Le pont Kasaï cassé en deux , est un pont très important a-t-il précisé à tshikapa, ne mérite pas d’être rafistolé, mais il faut carrément placé un nouveau pont sur ce lieu. Pour le numéro un des infrastructures et travaux publics du pays, les dispositions sont déjà prises pour recabler les traffics par un banc qui sera provisoirement mis sur cette rivière.

“le constat fait sur place est très vibrant , nous ne pourrons plus continuer à rafistoler ce pont, il faut carrément placer un nouveau pont. Ça prendra peut-être trois à 4 mois , mais l’essentiel est que nous nous engageons déjà à recabler les traffics par un banc qui sera très bientôt à Tshikapa” . À t-il martelé !

Pour lui, d’ici la semaine prochaine on va rétablir les traffics en attendant une solution définitive pour lancer un nouveau pont et Ça prendra peut-être trois à 4 mois. Nous allons aussi mettre nos intelligences ensemble , techniquement parlant , les spécialistes des travaux publics vont trouver solution. A-T-IL poursuivi !

Pendant ce temps , la population continue à se servir de pirogues pour la traversée, moyennant des collosales sommes.

Accompagné par le Directeur Général de l’Office de voirie et drainages (OVD), Willy Ngoopos a visité les travaux, et sites érosifs sur le boulevard Lumumba où l’OVD a réhabilité la chaussée et poursuit avec les travaux d’assainissement, qui selon le Directeur provincial, les travaux vont bon train.

Pendant ce temps, la population du quartier Matempu confirme que les eaux des pluies constituent des difficultés avec les ouvrages construits par l’OVD Kasaï dans la commune de Kanzala.

Pour les habitants de cette partie, les travaux de lutte antiérosive exécutés par l’OVD causent d’énormes danger. Ils appellent cette société à revoir ses travaux avant que les pires n’arrivent.

Ayant suivi toutes ces explications, le ministre des infrastructures et travaux publics promet une suite favorable à ces ces derniers .

C’est Ce dimanche 15 novembre 2020 que l’homme a quitté la province du Kasaï pour kikwit avant de se rendre à Kinshasa capitale du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *