RDC/Kwango : les criquets à la base d’une famine aiguë

Par Timothée Nzamba

Depuis l’an dernier, le secteur de Ganaketi et Lobo sont frappés par la famine aiguë dûe aux criquets qui ravagent les champs des manioc. Les ONG sont descendues dans le Kwango même, cette province du Sud-Ouest du pays, pour palper la réalité.

Ces criquets détruisent les plantations censées produire les aliments qui servent de la nourriture principale et aussi une activité économique parmi les principales des habitants de ce coin de la république.

L’appel adressé à l’endroit du gouvernement provincial reste sans suite. L’année en cours, les criquets que les autres appellent les sauterelles vertes se sont multipliées et provoquent une terrible famine. La population ne sait plus à quel saint se vouer.

Fenovi asbl, une structure de la société civile représentée par Monsieur Serge Mbala Lutondo, demande au gouvernement de venir en aide la population de ce coin du territoire de Feshi dans le Kwango.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *