RDC/La Chine annule tous ses prêts sans intérêts de la RDC arrivés à échéance en fin 2020

Par TB

Kinshasa et Pékin viennent de renforcer leur partenariat stratégique pour le développement de la RDC. Ce mercredi 6 janvier 2021, le conseiller d’Etat et ministre des Affaires Étrangères de la Chine, Wang Yi, l’a déclaré au cours d’une conférence de presse conjointe organisée avec son homologue congolais, la ministre d’Etat et ministre des Affaires Étrangères, Marie Tumba Nzeza, à Kinshasa.

Pour matérialiser ce partenariat, la Chine a décidé d’annuler les prêts sans intérêts de la RDC arrivés à échéance en fin 2020. Objectif ultime de cette décision : aider la RDC à surmonter les impacts de la Covid-19.

Par ailleurs, Pékin a décidé d’apporter une aide sans contrepartie de 100 millions de Yen pour financer des projets de coopération et des secteurs du bien-être social en RDC.

Rappelant que l’année dernière, les exportations congolaises à destination de la Chine ont connu un très gros essor( croissance de 30%), le ministre Wang Yi s’est dit convaincu que cela est une preuve que la coopération économique et commerciale entre les deux pays est prometteuse.  » La Chine est déficitaire dans ce commerce bilatéral, mais nous l’acceptons parce que c’est le peuple congolais qui en est beneficiaire… », a-t-il martelé.

Soutenant la présidence de la RDC à la tête de l’Union Africaine, la Chine a annoncé un don de 2 millions USD au pays de F. Tshisekedi.

Notons que le chef de la diplomatie chinoise avait, d’entrée de jeu, rappelé qu’autant que le président Félix Tshisekedi a sa vision du  » Peuple d’abord ! », en Chine on dit que la gouvernance du pays doit être au service du peuple. En clair, conclut-il, les deux pays ont une même nette orientation quant à la gouvernance des États.

« La Chine et la RDC se sont toujours témoignées compréhension, confiance et soutien mutuel. Nous sommes désormais liés par un partenariat stratégique. Et en tant qu’ami le plus fiable de la RDC, la Chine souhaite continuer d’apporter sa contribution dans le développement de la RDC », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *