RDC/La corruption est une source de violations de Droits fondamentaux des citoyens

Par Théodore Lumu

C’est dans la salle des réunions des musées nationaux du Congo sur le boulevard triomphal que la séance avec les organisations de la société civile et des jeunes pro-démocratie sur l’importance de la cour des comptes et de la lutte contre la corruption ainsi que la campagne synergique thématique gouvernance a vécue.
Placée sur une thématique importante je cite: »la corruption est une source par excellence de violation de droits fondamentaux des citoyens, cette séance a connu l’organisation de la synergie Congo n’est pas à vendre snpav,une plateforme des différents regroupements de la société civile qui luttent contre la corruption et pour la bonne gouvernance. Selon le professeur Philippe Kayumba sultans,la cour des comptes est un élément moteur du développement. Il ajoute que la France possède 6000 magistrats de la cour des comptes mais la rdc n’en possède que 60 dont 40 n’ont pas encore prêté serment depuis leur nomination en 2018.
Pour Pablo Muke coordonnateur de l’observatoire citoyen de droit de lutte contre la corruption en rdc ocidc rdc,contribuer à l’amélioration de la gouvernance c’est lutter contre la corruption et combattre toutes les antivaleurs pour le respect de droit de l’ homme. Gérard Bisambu d’AETA d’ agir pour des élections transparentes et apaisées, cette campagne doit continuer jusqu’à ce que les décideurs prendront en compte l’importance de la cour des comptes. D’où l’implication de tous car ensemble nous pouvons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *