RDC/Le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani apaise l’équipe de la riposte à la Covid-19

Kinshasa,le 26 juin 2021

Accompagné de Mme Véronique Kilumba, vice-ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, le ministre Jean-Jacques Mbungani Mbanda a échangé avec les délégués des agents commis à la riposte contre la Covid-19.

Pendant près d’une heure, l’échange entre le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention et les 5 délégués des agents de la riposte contre la Covid -19 a tourné , notamment sur les conditions socio-professionnelles des agents de la riposte ainsi que la problématique du paiement des arriérés des 7 mois de leurs primes. Les hôtes du patron de la Santé Publique étaient donc venus s’informer sur les modalités pratiques du paiement de cette enveloppe par le trésor public. Et ce, pour couper court à certaines spéculations publiées sur les réseaux sociaux par certaines personnes mal intentionnées dans le but de créer de la confusion au sein de l’opinion publique. En effet, sur l’enveloppe globale de 10 millions de dollars américains dont le ministre de la Santé Publique avait signé pour apurer les 7 mois d’arriérés, le trésor public a prévu un paiement échelonné qui se fera en 4 tranches, et dont la première de l’ordre de 2millions 400 mille dollars a été déjà décaissé et payé aux bénéficiaires. Les trois autres tranches seront libérées progressivement au niveau du ministère du budget. Cela au regard de certaines contraintes financières au niveau du trésor public.

« Le ministre nous avait convié à cette réunion, au regard de certains messages qui sont véhiculés sur les réseaux, afin de nous expliquer comment les choses vont se passer par rapport nos différentes revendications. Il nous a expliqué que le paiement a été autorisé, mais compte tenu des difficultés de trésorerie, le ministère du budget va le faire en 4 tranches… une première partie de 2millions 400 mille a été déjà payée. Nous sommes là pour appeler nos autres collègues à l’apaisement, que le gouvernement fait des efforts pour que les agents de la riposte soient rémunérés ,mais également le ministre s’est engagé à améliorer les conditions de travail de l’équipe de la riposte. Car, nous avons beaucoup de problèmes au niveau sécuritaire, économique et social, qui psychologiquement met en mal le travail de l’équipe de la riposte ayant pour conséquence l’effet de rapportage des informations et des données qui nous permettent de juguler cette pandémie de la Covid-19. Et pour finir, j’appelle tous nos camarades au niveau des équipes des interventions rapides, au niveau central de la riposte, au niveau des zones de santé et même les provinces, je les appelle à l’apaisement. Le gouvernement fait des efforts durant cette période de Covid-19. Le gouvernement va apporter des solutions aux problèmes que nous avons posés devant le ministre et également, le gouvernement va veuiller à l’amélioration des conditions de travail de l’équipe de la riposte (…) », a déclaré le Dr Tayaye Mukoy Emmanuel Bienvenue, point focal communication en santé , membre de la délégation, au sortir de l’entretien.

Ainsi, les cinq délégués des agents de la riposte se sont engagés à transmettre la bonne information reçue de la source pour calmer les esprits.

Cellcom /MinSanté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *