RDC/Le renforcement des relations bilatérales entre Kinshasa et Pretoria évoqué aux Affaires étrangères

Par TB

La ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, a échangé, ce vendredi 26 février 2021, en son cabinet de travail, avec l’ambassadeur de l’Afrique du Sud en RDC, N. Mashimbiye sur les questions liées au renforcement des relations bilatérales entre Kinshasa et Pretoria.

« Chaque fois que vous nous voyez venir visiter Mme la ministre d’État, ça peut être pour des questions bilatérales, généralement nous discutons ensemble comment nous devons aider à faire avancer notre continent », a indiqué le diplomate sud africain à l’issue des échanges.

Il a fait savoir que l’année passée, l’Afrique du Sud a présidé aux destinées de l’Union africaine, et comme elle l’a cédé la République démocratique du Congo, c’est tout à fait naturel et normal qu’il y ait une communication ouverte entre le Président sortant et le Président entrant, spécifiquement les deux ministres des Affaires étrangères (RDC et Afrique du Sud) qui ont un grand travail à faire.

« Nous avons une situation difficile concernant la Covid-19 et nous devons continuellement échanger des idées, voir comment nos économies doivent réprendre, surtout la vie de nos populations après cette crise de Covid-19 « , a indiqué l’ambassadeur d’Afrique du Sud.

Il a noté que la chose la plus importante est que l’actuel Président de l’Union africaine, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a besoin de la participation et contribution de chaque leader africain afin qu’il soit capable de remplir sa mission en tant que Président de l’Union africaine.

A une question sur la mort de l’ambassadeur d’Italie en RDC et sur la communication de Mme la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, sur le déplacement des diplomates sur le territoire de la RDC, le diplomate sud africain a réagi en ces termes: « c’est vraiment malheureux et triste que nous ayons perdu l’un de nos collègues. C’est triste que la famille ait perdu un père, mais cela aussi nous dit que nous avons beaucoup de travail à faire à l’Est de la RDC.
C’est ce qui justifie même le soutien qui doit être accordé au Président Tshisekedi pour que nous n’ayons pas des incidents pareils une fois de plus », a-t-il déclaré.

Quant à la communication de Mme la ministre d’État, le diplomate sud-africain a précisé : « la communication de Mme la ministre d’État était un rappel à nous tous, si nous voulons quitter Kinshasa pour l’intérieur du pays, nous devons informer les autorités et là où nous allons partir, nous devons communiquer notre position aux autorités. Ça c’est une pratique diplomatique partout dans le monde. Dans mon pays, c’est la même chose. Mme la ministre nous a fait que nous rappeler ce principe. Mais en tant personne, un être humain, parfois nous oublions. Mais c’est vraiment pitoyable. Nous avons espoir qu’un jour nous arrêter ce genre d’insécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *