RDC/Lomami/COVID-19/face à l’engouement dans les banques pendant la paie,un chercheur propose la multiplication des guichets mobiles

Par Johnny Kasongo

Plusieurs centaines des personnes viennent de participer ce samedi 19 juin 2021 à une conférence-débat organisée dans l’amphithéâtre Prof MFUMU NGOYI de l’Université de Kabinda dans la commune de Kabuelabuela. «  Gestion des files d’attente et son impact sur le rendement du service client, cas de la TMB et COOPEC Mudiano», tel est le thème principal autour du quel a gravité ce cadre de partage scientifique. Étaient invités principaux : les délégués de l’agence TMB/Kabinda et ceux de la coopérative d’épargne et des crédits COOPEC Mudiano en sigle, deux établissements d’épargne et des crédits opérant dans la ville de Kabinda, chef-lieu de la province de Lomami. Séance tenante, les conférenciers et ses co animateurs ont tour à tour démontré chacun en ce qui le concerne les mécanismes de gestion des files d’attentes dans leurs établissements respectifs. Pourquoi il y a-t-il des files d’attente? C’est pour minimiser les coûts chez les clients et les coûts des services dont l’avantage  est la satisfaction accrue des clients,la qualité des services à améliorer, obtenir des files d’attente plus courtes selon l’ordre d’arrivée.Cette conférence tombe à point nommé face aux abus enregistrés lors de la paie, dépôt ou retrait des fonds dans les établissements des crédits et banques commerciales de la RDC notamment  le monnayage d’entrée, la discrimination et le privilège accordé aux uns en défaveur des autres.
De la définition des concepts en passant par les avantages, les types des files d’attente, la discipline et les règles d’or l’orateur ALBERT MBUYAMBA MUTOMBO a dans son exposé, mis un accent particulier sur le principe : « premier entré, premier servi en minimisant tant soit peu le temps (minutes, jours et mois) des rendements des services (retrait ou dépôt)». Pour palier : ouvrir plusieurs guichets dans le souci d’augmenter la capacité d’accueil des clients de ces établissements des crédits et aussi gérer les files d’attentes en minimisant le temps pourtant précis. Un système des chéquiers ou jetons, listes et aussi le système de programmation des clients en fonction de leurs services ou entreprises.
Pour éviter le contact direct pendant la période de la pandémie Covid-19, ALBERT MBUYAMBA MUTOMBO propose la multiplication de nombre des guichets mobiles (permanents) dans les institutions bancaires du pays en vue de protéger la santé les clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *