RDC/LOMAMI: le Gouverneur ai et les Jeunes réconciliés ce samedi 8 janvier 2022

Par Johnny KASONGO KASONGO

Le Gouverneur intérimaire de la province de LOMAMI, Édouard MULUMBA MUDIANDAMBU était devant 2 groupes parallèles des jeunes autour d’une table de réconciliation ce samedi 8 janvier 2022 dans la salle UBUNTU de l’hôtel du gouvernement provincial dans la ville de Kabinda, province de la Lomami.

Si la première réunion concernait les structures membres du conseil provincial et urbain de la jeunesse, par contre la deuxième rencontre c’était avec les mouvements et associations des jeunes dits révolutionnaires y compris ceux de l’UDPS Fédération de LOMAMI 1.

Séance tenante un cahier des charges contenant quelques problèmes de la jeunesse a été déposé au près du gouverneur par Me David MUEMBO EYAMBO, président du CPJ/LOMAMI. Nous pouvons lire dans ce document : la dépolitisation de la jeunesse en évitant les actes tribaux, la justification du montant laissé par le chef de l’état congolais, Félix Antoine THSISEKEDI, l’implication des jeunes dans la gestion de la chose publique, la construction d’un bureau du CPJ, la réhabilitation de la tribune du stade de Kamukungu, la paie des jeunes qui travaillent au gouvernorat et à la DGRLO etc.

Par ailleurs, les jeunes révolutionnaires quant à eux, sont revenus sur la manipulation et le financement clandestin du CPJ et CUJ par des politiciens venus de Kinshasa. Ils accusent aussi le CPJ de ne pas avoir l’esprit libre et de prendre des décisions de manière unilatérale sans inclure toutes les structures de la jeunesse.

Pour le Comité Laïc de Coordination de Kabinda, les vrais problèmes de la province n’ont pas été traités. Joseph KANYINDA NSENGA, président diocésain du CLC parle notamment de l’aspect de la gestion de la province de Lomami pour le bien commun, l’exigence de corriger le concours et affecter les lauréats de la DGRLO dans le bref délai afin de dépolitiser cette institution, instituer un cadre permanent réunissant l’assemblée provinciale-gouvernement provincial et la jeunesse afin d’analyser et critiquer la gestion de la province car la redevabilité oblige, échanger sur le budget 2021 qui n’est visible nulle part sur l’ensemble de la province.

Attentif et soucieux de retrouver la paix et la concorde, le Chef de l’exécutif provincial a exhorté les esprits tendus à l’apaisement parcequ’étant un seul peuple avant de manifester sa volonté et sa ferme détermination à respecter les désidératas contenus dans lesdits cahiers de charge pour l’intérêt supérieur de tous les Lomamiens. Des décisions importantes en faveur de la jeunesse ont été prises par l’autorité provinciale à la satisfaction de tous les jeunes présents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *