RDC/Massacres de Béni : le RCD Kml de Mbusa Nyamwisi recourt au président sectionnaire de LUBERO pour s’exprimer .

Par Oscar Lukusa.

L’activisme des ADf/ Nalu en plein etat de siège ne laisse pas les forces politiques et sociales insouciantes . Les récents dégâts humains et matériels dans l’embuscade sur la route Bunia – Beni ne laissent aucune âme sensible indifférente . Des supputations vont bon train . Trois hypothèses peuvent être explorées concomitamment : sabotage de l’état de siège par l’ennemi , Infiltration des Fardc et des services de renseignement , désorganisation et démotivation des Fardc .

Parmi les réactions qui circulent sur la toile depuis vendredi 3 Septembre 2021 , celle du RCD Kml de l’ancien rebelle Mbusa Nyamwisi qui a cohabité avec les ADf pendant les rébellions RCD de 1998 à 2003 qui a choisi comme porte parole le responsable de la section du territoire de LUBERO au Nord Kivu . Ce dernier est un spécialiste des questions politiques du Nord Kivu qui a analysé ce document qui suscite beaucoup de questions . Le fond et la forme de ce communiqué ressemblent plutôt à la direction du Rcd Kml .

Pourquoi Mbusa Nyamwisi utilise- t – il une section territoriale pour annoncer son retrait de l’union sacrée ? Pourquoi la section RCD KML de LUBERO et non celle de Beni où se passent les massacres ? Pourquoi est-il signé par un seul individu ? Est ce une façon de négocier des postes à l’union sacrée par le Rcd Kml à ce moment de partage ? La direction politique du RCD Kml a-t-elle peur de s’exprimer ?

Cependant , la plus grande interrogation porte sur le signataire du communiqué du Rcd Kml , prétendu sectionnaire du Territoire de LUBERO , Me Joseph Mbusa MACHOZI . Invisible au Nord Kivu depuis plus d’une année et qui serait en exil en Ouganda . En effet , il serait accusé d’adultère en ville de Butembo . Face à cette flagrance , il a pris la tangente depuis une année et n’anime plus la section Rdc Kml de LUBERO .

Pour couvrir son forfait et le soustraire de la justice , le RCD Kml lui a facilité la fuite jusqu’en Ouganda, base arrière de ce parti . Pourquoi Mbusa Nyamwisi choisit -il un personnage si controversé pour s’exprimer ? En choisissant ce candidat malheureux aux législatives de 2018 sur la liste AR de Delly Sessanga , regroupement où le RCD Kml est membre , Mbusa Nyamwisi discrédite totalement son parti .

En effet , non seulement Me Joseph Mbusa MACHOZI est un aigri pour avoir perdu à la cour constitutionnelle face à l’actuel député national de Lubero , Bonane Jerome Lusenge , mais il est aussi une personne recherchée par la justice .

Il est donc immoral d’instrumentaliser la douloureuse question des massacres de Beni en exploitant sectionnaire fugitif comme porte parole du RCD Kml pour en faire ainsi un prévenu politique afin de le faire revenir de son exil en Ouganda .

Est il réellement en Ouganda ? N’est il pas caché dans un camp d’entraînement pour un plan d’embrasement du territoire de Lubero ?

Le RCD Kml, compagnon de l’Udps dans la villégiature de l’Ile de Gorée au Sénégal et à Genval en Suisse , serait déjà sorti de l’union sacrée de Félix Tshisekedi . Que le section de LUBERO Joseph Mbusa MACHOZI ait été le pion choisi pour l’annoncer , cela n’est autre qu’un dérapage politique . Nul doute que ce parti des mil volte faces en est encore à un autre .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *