RDC/ Presse : Willy Atunakov Kapumba élu nouveau président de la Commission de discipline et d’éthique professionnelle de l’UNPC/Kinshasa

Willy Atunakov, le profil de l’homme

Elu par consensus par ses pairs membres de la commission de discipline et d’éthique professionnelle au cours du premier conclave d’orientation et d’adoption de la feuille de route provinciale de l’UNPC Kinshasa présidé par Jean-Marie Kassamba, ce mardi 17 août 2021, dans la salle des conférences du restaurant Jieksa(Ex Chez Flore) dans la commune de la Gombe à Kinshasa, Willy Atunakov Kapumba Bangalala est un Diplômé d’Etudes Approfondies (DEA) de l’Université pédagogique nationale (UPN) où il est, depuis 1996, enseignant à la faculté des lettres et sciences humaines, affecté actuellement au département des Sciences de l’information et de la communication où il dispense, sous la direction du professeur ordinaire Clémence Kasinga, ancien recteur de cette Alma mater,le cours de Techniques d’expression orale et écrite.

Il débute sa carrière professionnelle comme journaliste reporter à la direction des informations à la Radio nationale en 1993 après avoir réussi avec distinction au concours de recrutement organisé au Studio école de la Voix du Zaïre (Sevoza), actuel Institut congolais de l’audiovisuel (ICA) par l’Office zaïrois de radiodiffusion et de télévision (OZRT), actuelle Radio télévision nationale congolaise (RTNC).Depuis, il a gravi presque tous les échelons au sein de cet établissement public jusqu’à devenir sous-directeur en 2011, puis directeur en 2018 jusqu’à ce jour.

Il fut affecté plusieurs fois comme grand reporter pour le compte de la RTNC dans différents cabinets ministériels de 1997 à 2001et à l’institution Président de la République sous Joseph Kabila de janvier 2001. Il quittera la presse présidentielle en juin 2016 pour avoir été nommé ministre provincial du Kwilu en charge des Infrastructures et travaux publics,Transports et voies de communication, Jeunesse, sports et loisirs, Communication et médias, porte-parole du gouvernement du gouverneur God’El Kinyoka.

Après son mandat politique, en décembre 2017, il regagnera son poste à la presse présidentielle et sera, même reconduit sous Félix Antoine Tshisekedi de janvier 2019 jusqu’au mois d’avril 2020. Ce qui lui a permis d’effectuer plusieurs missions de service à travers le monde entier, d’avoir de bonnes relations professionnelles et humaines avec les hautes sphères politiques de la RDC et un carnet d’adresses très riche et un carnet bien fourni.

Membre de plusieurs organisations professionnelles tant nationales (UNPC, OMEC, JED…) qu’ internationales (Union internationalede la presse francophone et Reporter sans frontière), ce chevalier chevronné de la plume a suivi plusieurs formations professionnelles au pays comme à l’étranger et maîtrise parfaitement les textes réglementaires dont le Code de déontologie et d’éthique du journaliste congolais qu’il est censé respecter et faire respecter aux membres de la corporation de Kinshasa sous le leadership du président provincial « JMK », patron du « Groupe de presse 50″qui fait la fierté de la presse congolaise par ses innovations et sa grande audience auprès du public, à l’instar de la télé France 24.

Cette commission de discipline et d’éthique professionnelle dirigée désormais par une nouvelle équipe pilotée par Willy Atunakov de la RTNC secondé par un autre vieux routier de la presse écrite Sylvain Mwamba comme Vice-president, appuyé par Espoir Bampembe et Emmanuel Medina, respectivement rapporteur et rapporteur adjoint, ont du pain sur la planche pour remettre de l’ordre dans la boutique dans cette ville où la plupart de professionnels des médias ne respectent pas les textes légaux qui régissent leur profession. Cela, soit par ignorence, soit suite à l’instrumentalisation des hommes politiques du pouvoir comme de l’opposition ou encore, certainement, par excès des zeles.

Nous ne pouvons que souhaiter fructueux mandat au comité Jean-Marie Kassamba en général et spécialement à la commission Willy Atunakov qui sont des personnes à des profils louables et volontiers à consacrer leur énergie et connaissance à l’avancée et au développement de la presse Kinoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *