RDC/Tractations au PPRD: » On ne change pas l’équipe qui gagne, mais l’équipe qui perd, on est impérativement obligé de la changer » (Jimmy Ngalasi)

Par Tichick NGONGO

Devant une foule à craquer venue des plusieurs circonscriptions de la capitale congolaise, le coordinateur de la Force Révolutionnaire du Changement/PPRD, Me Jimmy Ngalasi a tapé du poing sur la table. Ce, lors d’un point de presse organisé dans l’après-midi de ce jeudi 13 janvier de l’année en cours.

Lors de son exposé des motifs; Jimmy Ngalasi, le tombeur des dieux anciens au sein du parti du peuple pour la reconstruction et le développement, PPRD, a fustigé le plan machiavélique et de diabolisation des caciques de ce parti cher au président honoraire, Joseph Kabila. Il s’est également insurgé contre la mégestion qui sévit actuellement au PPRD, en jetant son dévolu aux cadors, considérés comme des dieux anciens de cette plateforme politique.

 » L’heure est grave mais c’est encore possible. On ne change pas l’équipe qui gagne, mais l’équipe qui perd, on est impérativement obligé de la changer… La situation délibérément créée par ce qu’on appelle communément caciques ou encore dieux anciens, a mis le PPRD dans un combat politique éternel. Lors de la coalition FCC-CACH, voulue par le président Joseph Kabila et le président Tshisekedi; ce parti fut alors le tout premier parti majoritaire au sein des institutions du pays… Mais l’arrogance à l’égard du chef de l’État (Félix Tshisekedi); la cupidité, le magouillage de tous ces caciques, dieux anciens impopulaires sur le plan national et international, nous a chassé du pouvoir », s’explique t-il.

Outre, Me. Ngalasi a estimé que, le PPRD est depuis un temps devenu, une plateforme politique tribale et qui privilège beaucoup plus les intérêts personnels plutôt que des intérêts communs des membres.
 » Depuis le 8 février 2021, la FRC/PPRD, a dressé un tableau sombre de la gestion de celui-ci. Le PPRD est devenu, un parti familial, clanique, tribal, un parti des enfants d’abord, des copinages… Le PPRD mon parti, n’a pas dû bénéficier aux militants et militantes que vous êtes », poursuit-il.

Notons par ailleurs que la Force Révolutionnaire du Changement/PPRD a pour principal objectif : redynamiser, démocratiser et rebâtir la famille politique du sénateur à vie, Joseph Kabila Kabange. Cela avec comme souci majeur, la reconquête du pouvoir dans un avenir proche.

Depuis un certain temps, l’actuel comité de gestion du parti du peuple pour la reconstruction et le développement, PPRD, est décontracté de la majeure partie de ses pairs. Les raisons prolifiques avancées par les révolutionnaires (FRC) pour cette dislocation en interne du PPRD seraient notamment : la mauvaise gestion, la cupidité, la politique des intérêts personnels; pour ne citer que cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *