RDC/Vingt deux ans après la mort du prophète Kadima,Jacques Kambayi croit à l’avenir meilleur de son Église

Par Joseph kayembe

19 février 1998 -19 février 2021 ,vingt deux ans jour pour jour depuis la disparition du prophète Kadima Bakenge.Que retenir de ce serviteur de Dieu qui vit au-delà ?
Le chef de la sacrificature de Kinshasa aille Ndesha ,Jacques Kambayi Kazadi pense que celui qu’il appell souverain sacrificateur et fils de Dieu fut un homme paix ,d’amour ,de sainteté car Kadima ne cessait d’inviter ses disciples à la prière et seule la prière sincère d’un saint.

Reçu par le magazine » la version originelle » Muakuidi Kambayi Kazadi chef de la sacrificature de Kinshasa se dit être fier d’appartenir à l’Eglise évangélique des sacrificateurs et dans le vrai message du prophète Kadima sans mélange.

« Suis le disciple de Kadima et j’en suis fier ,étant moi-même de bon côté Càd suis du côté de la vérité ,nous avons quitté de l’autre côté et l’autre camp nous appelle rebelles…mais ce qui importe pour nous,c’est de rester dans le vrai massage de Kadima ,ils ont torpillé le programme de nos cultes ,supprimer la prophétie et autres points importants qui faisaient la force de notre église ,d’où nous avons décidé de quitter  » a renchéri Jacques kambayi.

Il est impérieux de noter que l’Eglise évangélique des sacrificateurs a connu plusieurs divisions après la mort du prophète Kadima.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *