SADC : les autorités de la région exhortées à faire respecter les droits humains

SADC : les autorités de la région exhortées à faire respecter les droits humains

D’après Amnesty International, dans les pays de l’Afrique Australe, on assiste à des violations des droits humains au quotidien. Au sommet annuel de la SADC, prévu le 17 août, Il est nécessaire de tirer une sonnette d’alarme.

La liberté d’expression et de manifester dans des pays comme le Zimbabwe et la RDC devient difficile.

Au Zimbabwe c’est surtout le droit à la liberté d’expression qui est menacé. Les défenseurs des droits humains et journalistes sont menacés. Citons L’opposant Jacob Ngarivhume et le journaliste Hopewell Chin’ono mis en prison de haute sécurité de Chikurubi.

En RDC aussi, des interpellations presque tous les jours. Nous pouvons citer ici l’arrestation du député MLC, Jean-Jacques Mamba .Les cas sont nombreux.

Les éléments tirés de ces 2 pays viennent expliquer la réalité dans tous les pays de la SADC. L’objectif de la SADC étant de promouvoir une entente économique entre membres, tous les pays qui se reconnaissent en elle doivent garantir les libertés des citoyens pour booster leurs secteurs économiques afin que les échanges soient fructueux et apaisés.

Baelenge Irenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *