Accueilli comme un héros à Kinshasa Moise Katumbi répond à l’invitation du chef de l’Etat de rejoindre l’Union sacrée de la République

Cela fait exactement cinq ans depuis que l’ancien gouverneur du Grand Katanga n’avait plus séjourné dans la ville de Kinshasa. Les démêlés avec l’ancien chef de l’Etat l’avaient contraint à l’exil, loin du pays. C’est à la faveur de l’alternance intervenue au sommet de l’Etat que le président du club sportif Tout-Puissant Mazembe avait finalement regagné la République démocratique du Congo par la ville de Lubumbashi, aujourd’hui chef-lieu de la nouvelle province du Haut-Katanga.
En sa qualité d’un des leaders de la plate-forme politique Lamuka, et président de son parti politique Ensemble pour la République, Moise Katumbi a été invité par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, à venir dans la capitale pour participer aux consultations qu’il organise depuis le 2 novembre en vue de recueillir les points de vue des personnalités politiques et sociales les plus représentatives sur la crise qui prévaut pour le moment en RDC, et de connaître les voies et moyens d’en sortir. C’est donc dans ce cadre-là que l’ancien gouverneur du Katanga a atterri à l’aéroport international de Ndjili, à Kinshasa, le vendredi 6 novembre où il a triomphalement été accueilli comme un héros. Tous les leaders des partis politiques membres de l’opposition s’étaient mobilisés pour lui réserver un accueil digne de ce nom.
Il était 13h 15 minutes à Kinshasa lorsque le jet privé transportant le président de Ensemble pour la République a atterri sur le tarmac de l’aéroport international de Ndjili le vendredi 6 novembre. À sa descente d’avion, Moïse Katumbi a été accueilli par Eve Bazaiba, secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo –MLC- et d’autres responsables de cette formation politique, sans oublier plusieurs autres personnalités qui avaient fait le déplacement de l’aéroport.
Sauver le pays et le peuple en détresse
Dans une déclaration à la presse, l’ancien gouverneur du Katanga a dit être venu répondre à l’invitation du chef de l’État suite aux consultations qu’il a initiées. « Je suis venu répondre à l’invitation du président de la République et je crois qu’il est temps de nous mettre ensemble pour sauver ce peuple en détresse », a-t-il laissé entendre. « Je vais d’abord écouter le Chef de l’État. Je ne vais pas me prononcer. Le pays est en détresse. Nous devons le sauver ensemble. La population souffre », a-t-il ajouté.
Il sied de signaler que l’arrivée à Kinshasa de Moïse Katumbi intervient au moment où le président de la République tente de sortir de la coalition avec son allié Joseph Kabila, pour constituer la nouvelle majorité devant lui permettre de faire passer ses décisions sans encombre. Disposant de 70 députés nationaux, le président d’Ensemble pour la République est donc un partenaire non négligeable pour Félix Tshisekedi dans le combat qu’il mène pour se débarrasser de son allié devenu de plus en plus encombrant.
Flash Info Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *